MAROC
28/01/2016 13h:38 CET | Actualisé 13/07/2016 20h:17 CET

Les chauffeurs de taxi de Casablanca envisagent une grève contre Uber

Uber avait choisi Casablanca le 22 juillet 2015 pour sa première implantation au Maghreb et en Afrique francophone.
DR
Uber avait choisi Casablanca le 22 juillet 2015 pour sa première implantation au Maghreb et en Afrique francophone.

TRANSPORT - Les chauffeurs de taxis casablancais s’inspirent-ils de leurs confrères parisiens? Alors qu’un mouvement de grève a été déclaré mardi 26 janvier dans la capitale française contre la montée en puissance des VTC (véhicule de transport avec chauffeur), voilà que les conducteurs de taxis de la ville blanche semblent à leur tour préparer une grève contre Uber.

Le service de transport du groupe américain avait choisi Casablanca le 22 juillet 2015 pour sa première implantation au Maghreb et en Afrique francophone. Une installation qui a rapidement suscité la colère des chauffeurs de taxi de la métropole.

Le 16 décembre dernier, plusieurs dizaines de professionnels du secteur s’étaient en effet réunis devant le siège de l’Union marocaine du travail (UMT) pour protester contre l’arrivée d’un concurrent de taille: en novembre, Uber avait annoncé une baisse de 30% des prix sur les trajets en uberX, son service milieu de gamme opérationnel 24h/24, et ce pendant six semaines.

L’application mobile iTaxi et la société émiratie Careem – inaugurée à Rabat et Casablanca le 26 mars 2015 – qui permettent toutes deux de commander un taxi avec chauffeur privé, se trouvaient également dans le collimateur des manifestants.

En réponse, l’UMT a récemment déposé plainte auprès du procureur du roi contre Uber Maroc. Une activité que le syndicat juge "illégale", favorisant une concurrence "acharnée et déloyale".

C’est sans compter qu’aucune demande d’autorisation n’aurait été déposée par l'entreprise auprès du ministère de l’Equipement et du transport et celui du Tourisme. Autant dire que l’épreuve de force qui se joue entre les chauffeurs de taxis casablancais et Uber Maroc n’en est qu’à ses débuts.

Galerie photo7 voitures qui ont marqué les Marocains Voyez les images

LIRE AUSSI: