MAROC
28/01/2016 12h:38 CET | Actualisé 28/01/2016 13h:18 CET

ONCF: Contre la hausse des prix, les usagers en colère organisent une journée sans train

Une "journée sans train" le 1er février contre la hausse des prix
DR
Une "journée sans train" le 1er février contre la hausse des prix

TRANSPORTS - La pilule ne passe pas. La hausse des prix des tickets de train, effective depuis le 1er janvier, a suscité la colère de certains usagers de l'ONCF, qui entendent organiser, le lundi 1er février, une "journée sans train".

L'initiative a été lancée sur la page Facebook "ONCF en retard", créée en avril dernier et qui compte plus de 15.000 fans. "Le 1er février est le jour où tous ceux et toutes celles qui veulent exprimer leur ras-le-bol doivent boycotter les trains et trouver un autre moyen!", peut-on lire sur la page de l'événement.

Hausse des prix, mais aussi "retard répétitifs et indifférence de l'ONCF" face au ras-le-bol des voyageurs et au mauvais état des trains sont dans le viseur des organisateurs, indique au HuffPost Maroc Kamal Moudnib, administrateur de la page ONCF en retard.

Le 31 décembre, l'ONCF avait annoncé sur son site Internet que les prix des tickets de train, de même que les abonnements, seraient revus à la hausse dès le lendemain, en raison de la hausse de la TVA, passée de 14% à 20%.

A titre d’exemple, un ticket Casablanca-Rabat, qui coûtait l'année dernière 35 dirhams (en deuxième classe), est désormais vendu à 37 dirhams. L'abonnement mensuel est quant à lui passé de 1.200 à 1.220 dirhams.

LIRE AUSSI: Sur la page Facebook "ONCF en retard", les voyageurs appellent à l'action

Galerie photoLe projet de ligne à grande vitesse (LGV) Voyez les images