MAROC
28/01/2016 13h:54 CET | Actualisé 29/01/2016 04h:57 CET

Un fonds pour soutenir l'aménagement des stations balnéaires au Maroc

mad Barakkad, président du directoire de la Société marocaine d'ingénierie touristique (SMIT)
DR
mad Barakkad, président du directoire de la Société marocaine d'ingénierie touristique (SMIT)

TOURISME - L'Etat part à la rescousse du tourisme balnéaire. Un fonds de garantie de 400 millions de dirhams pour l'investissement touristique, financé conjointement par l'Etat (300 millions de dirhams) et le Fonds Hassan II (100 millions de dirhams) a été mis en place à l'initiative de la société marocaine d'ingénierie touristique (SMIT).

"Il s’agit d’un mécanisme de partage des risques avec les banques, qui fait preuve d’une grande responsabilité de l’Etat pour lever les problèmes de levée de la dette des entreprises touristiques’’, a expliqué Imad Barakkad, le président du directoire de la Société marocaine d'ingénierie touristique (SMIT) ce 28 janvier.

Dans le détail, ce fonds veut garantir 60% des crédits demandés par les projets situés en front de mer faisant partie du plan Azur 2020 et 50% du crédit des projets touristiques hors stations balnéaires.

"Les banques, qui jusque-là étaient réticente à financer des programmes d’investissements touristiques, sont aujourd’hui rassurées grâce à ce mécanisme de réduction de leur exposition au risque. Un dispositif de renforcement de l’attractivité du produit touristique en rendant le financement plus alléchant", a ajouté M. Barrakad.

Ce fonds devrait en tout cas redonner un coup d’accélérateur au plan Azur sur le volet de l'aménagement balnéaire.

LIRE AUSSI:

Galerie photo12 mois, 12 destinations au Maroc Voyez les images