TUNISIE
27/01/2016 04h:02 CET | Actualisé 27/01/2016 06h:50 CET

Thomas Cook: Pas de desserte de la Tunisie depuis le Royaume-Uni jusqu'à fin octobre

Tourists line up at a boarding desk as the leave Sousse, Tunisia, after the attack, Saturday June 27, 2015 at the Nfidha airport near Sousse. Tunisia’s prime minister announced on Saturday a string of new security measures including closing renegade mosques and calling up army reservists as thousands of tourists left the North African country in wake of its worst terrorist attack ever. (AP Photo/Salah Rhim)
ASSOCIATED PRESS
Tourists line up at a boarding desk as the leave Sousse, Tunisia, after the attack, Saturday June 27, 2015 at the Nfidha airport near Sousse. Tunisia’s prime minister announced on Saturday a string of new security measures including closing renegade mosques and calling up army reservists as thousands of tourists left the North African country in wake of its worst terrorist attack ever. (AP Photo/Salah Rhim)

Le voyagiste britannique Thomas Cook a annulé tous les vols depuis le Royaume-Uni vers la Tunisie jusqu'à fin octobre, afin de se conformer aux recommandations des autorités britanniques.

"Thomas Cook peut confirmer avoir pris la décision d'annuler toutes les réservations pour la Tunisie jusqu'au 31 octobre 2016 inclus", indique le groupe dans un communiqué transmis mardi à l'AFP.

Le voyagiste -qui propose des formules comprenant vols et séjours à l'hôtel- avait initialement suspendu ses vols jusqu'en février à la suite des attaques terroristes dans le pays, puis avait repoussé une première fois la desserte de ce pays au mois de mars.

Le voyagiste explique que le ministère britannique des Affaires étrangères déconseille toujours tout voyage dans le pays sauf pour raison impérative et ne sait pas quand cette consigne sera susceptible d'évoluer.

Les clients concernés pourront annuler gratuitement leur réservation ou opter pour une autre destination gratuitement.

L'annulation des réservations concerne la clientèle en provenance du Royaume-Uni seulement, a précisé une porte-parole.

Thomas Cook propose toujours des vols et séjours en Tunisie depuis l'Allemagne, l'Autriche et la France, pays dont les autorités ne déconseillent pas les voyages dans le pays d'Afrique du Nord. La France prône ainsi une "vigilance renforcée" sur la majorité du territoire tunisien, déconseillant seulement certaines zones peu touristiques proches des frontières algérienne et libyenne.

La Tunisie a été la cible coup sur coup de deux attaques meurtrières l'an dernier, au musée du Bardo à Tunis en mars (22 morts) et dans un hôtel de Sousse en juin (38 tués dont 30 Britanniques). Thomas Cook avait évacué plus de 15.000 clients sur une soixantaine de vols à la suite de ce dernier attentat.

"La menace terroriste en Tunisie est élevée. De nouvelles attaques demeurent hautement probables, y compris contre les étrangers", met en garde le gouvernement britannique sur son site de conseils aux voyageurs.

Lors des mois de juillet, d'août et de septembre 2015, il y a eu 91% de touristes britanniques en moins en Tunisie avait annonce le Daily Mirror quotidien britannique, en citant les chiffres de la "civil aviation authority".

En conséquence, les liaisons directes à destination des aéroports d'Enfidha et de Monastir ont été arrêtées affirme le Daily Mirror, comme le confirme "les conseils aux voyageurs" du gouvernement britannique. Il subsiste une seule ligne directe entre Londres et l'aéroport Tunis-Carthage.

Un couvre-feu nocturne a aussi été décrété le 22 janvier dans toute la Tunisie, après plusieurs jours de troubles sociaux.

LIRE AUSSI:La Tunisie boudée par les touristes britanniques depuis l'attentat de Sousse selon le Daily Mirror

Les Yamakasi à la rescousse du tourisme tunisien (VIDÉO)

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.