ALGÉRIE
26/01/2016 10h:53 CET | Actualisé 26/01/2016 10h:54 CET

Pétrole: Aramco prédit une reprise des cours vers fin 2016

Wikimedia Commons

Le patron d'Aramco, le géant pétrolier saoudien, a indiqué mardi s'attendre à une reprise vers la fin 2016 des cours du brut sur le marché international.

"Notre prévision, c'est qu'il y aura un certain ajustement (des prix) mais cela se produira vers la fin de l'année", a déclaré Amin al-Nasser, Pdg d'Aramco, lors d'un forum d'hommes d'affaires à Ryad.

Les cours du brut se sont effondrés sur le marché international passant de plus de 100 dollars le baril au début de 2014 à 31 dollars mardi.

"Avec de bas prix du pétrole, espérons que la demande augmentera (...). Et cet écart entre l'offre et la demande va commencer à se réduire", a dit M. Nasser.

Il a indiqué que les prix n'allaient pas revenir au niveau de 100 dollars le baril mais qu'ils seront certainement mieux que le niveau d'aujourd'hui.

La chute des recettes pétrolières a amené le royaume à prendre, dans son budget de 2016, des mesures d'austérité sans précédent et à diversifier son économie. Les autorités ont même envisagé d'introduire Aramco en bourse.

Le président du Conseil d'administration d'Aramco, Khaled al-Faleh, a annoncé lundi son intention de maintenir les investissements en dépit de l'effondrement des cours du brut, tout en réduisant substantiellement les coûts.

Premier exportateur mondial de pétrole, l'Arabie saoudite et d'autres membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) refusent de réduire leurs extractions au nom de la défense de leurs parts du marché.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.