ALGÉRIE
24/01/2016 04h:20 CET | Actualisé 24/01/2016 04h:21 CET

Flux massif de Marocains vers la Libye à travers l'Algérie: Messahel reçoit l'ambassadeur marocain

Archives

Les autorités algériennes ont décidé de rapatrier vers leur pays d’origine les ressortissants marocains ne disposants pas de "justificatifs motivant leur déplacement en Libye ". Cette décision a été motivé par un "flux inhabituel" de marocains à destination de la Libye.

Le ministre des Affaires maghrébines, de l'Union africaine et de la Ligue des Etats arabes, Abdelkader Messahel, a reçu samedi à Alger, l'ambassadeur du Maroc en Algérie pour porter à sa connaissance un flux "massif" et "inhabituel" de Marocains à destination de la Libye à travers l'Algérie, indique un communiqué du ministère des Affaires étrangères publié samedi par l'Agence de presse algérienne (APS).

"La question du flux massif et inhabituel de ressortissants marocains en provenance de Casablanca à destination de la Libye à travers l'Algérie, constaté ces dernières semaines, a été portée à la connaissance de l'ambassadeur du Maroc", précise la même source communiqué.

Ce flux important en temps d’instabilité en Libye a poussé les autorités algériennes à prendre des mesures dont elle a informé ses homologues marocaines.

Pour cela, le ministre a souligné que "le contexte sécuritaire actuel particulièrement sensible impose la plus grande vigilance", ajoutant que ce contexte "exige le renforcement de la coopération entre les pays de la sous région, à l'instar de celle existant entre l'Algérie et la Tunisie en matière notamment de rapatriement de leurs ressortissants respectifs".

M. Messahel a informé le diplomate marocain "de la décision des autorités algériennes de permettre, pour cette fois-ci et à titre exceptionnel, le transit des ressortissants marocains actuellement à Alger, détenant des documents de séjour ou de travail en Libye. Les voyageurs ne disposant pas de justificatifs motivant leur déplacement en Libye, feront, quant à eux, l'objet d'un rapatriement vers leur pays d'origine".

L'Algérie "mettra à disposition un moyen de transport pour assurer le retour au Maroc de ces ressortissants qui ont bénéficié d'un traitement conforme aux valeurs d'hospitalité du peuple algérien", conclut-on de même source.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.