ALGÉRIE
24/01/2016 11h:27 CET | Actualisé 24/01/2016 11h:27 CET

Etats-Unis: après une tempête de neige historique, le déblayage bat son plein

Un chasse-neige le 24 janvier 2016 à New York
AFP
Un chasse-neige le 24 janvier 2016 à New York

Les opérations de déblayage battaient leur plein dimanche matin sur la côte est des Etats-Unis, balayée vendredi et samedi par une tempête de neige historique qui a fait au moins 16 morts et paralysé plusieurs grandes villes, dont New York.

Jonas, ou "Snowzilla" selon son surnom officieux, a fait tomber des quantités massives de neige sans discontinuer durant plus de 36 heures jusque dans la nuit de samedi à dimanche.

Dans certaines zones de Virginie, il est parfois tombé jusqu'à un mètre de neige.

A New York, le record a été battu à Central Park avec 67 cm en une journée.

Record battu également à Washington, où l'aéroport Dulles International a été enseveli sous 56 cm de poudreuse en 24 heures.

Au moins seize personnes ont péri en raison de ces intempéries, selon des responsables locaux. Trois sont mortes à New York, six en Caroline du Nord, trois en Virginie et deux dans le Kentucky, une dans le Maryland et une autre dans l'Arkansas.

Dans le New Jersey, plusieurs villes de la côte sud de l'Etat ont subi des inondations, ainsi que des coupures d'électricité.

En Caroline du Nord, 86.000 personnes étaient encore privées d'électricité en début de soirée samedi.

L'intensité du phénomène a incité les autorités de Washington et Baltimore à neutraliser le réseau de transport public pour le week-end.

L'ensemble des transports publics étaient encore paralysés également dans le New Jersey dimanche matin.

Les aéroports ont également souffert, avec l'annulation de près de 11.000 vols sur les trois journées de vendredi, samedi et dimanche, selon le site spécialisé FlightAware.

Tous les vols au départ ou à destination de Washington et New York n'étaient pas officiellement annulés dimanche, mais l'autorité des transports de Washington a annoncé samedi soir que les deux aéroports de la ville resteraient fermés dimanche.

A New York, les autorités ont interdit, samedi en début d'après-midi, toute circulation routière à l'exception des véhicules d'urgence.

L'interdiction a été officiellement levée dimanche matin à 07H00 (12H00 GMT).

Chasse-neige, aspirateur et pelles

Dimanche, la côte est s'est réveillée sous un grand ciel bleu et les opérations de nettoyage se sont poursuivies à grande échelle.

Les températures négatives, sensiblement inférieures à celles enregistrées samedi, compliquaient la tâche des services de propreté, au contact d'une neige plus dure et de verglas.

Durant toute la nuit de samedi à dimanche, 2.500 véhicules chasse-neige ont sillonné New York pour déblayer les rues.

Aspirateurs à neige de toutes formes et pelles étaient également de sortie pour dégager des trottoirs ou l'entrée de certains immeubles.

Durant la nuit, l'office du logement de New York (NICHA), a même posté une offre d'emploi sur Twitter proposant d'embaucher dimanche ceux de ses 400.000 résidents prêts à se retrousser les manches.

Dimanche matin, beaucoup de voies étaient praticables, mais des milliers de voitures garées restaient ensevelies et d'autres se retrouvaient embourbées.

Les trois personnes décédées samedi à New York ont toutes été victimes de crise cardiaque en déblayant la neige, a indiqué le gouverneur de l'Etat de New York, Andrew Cuomo.

"Nous allons faire en sorte que la circulation puisse se faire en sécurité. Mais cela va prendre du temps", a expliqué Kathryn Garcia, responsable du service de propreté de la ville de New York (DSNY), interrogée sur la chaîne d'information continue CNN.

"Les conditions sont encore dangereuses pour qui voudrait rouler dans la ville", a-t-elle prévenu.

Les prévisions font état de températures en hausse et de soleil durant les prochains jours, ce qui pourrait contribuer au travail de déblayage.

Le beau temps prévu dimanche devrait aussi faire la joie des amateurs de luge et bonshommes de neige. A Washington, quelque 3.000 personnes se sont inscrites pour une bataille de boules de neiges géante lancée sur les réseaux sociaux.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.