MAROC
22/01/2016 09h:58 CET | Actualisé 22/01/2016 09h:59 CET

Marrakech, Beyrouth, Paris... Les hommages à Leila Alaoui se multiplient

Marrakech, Beyrouth, Paris... Les hommages à Leila Alaoui se multiplient
Leila Alaoui
Marrakech, Beyrouth, Paris... Les hommages à Leila Alaoui se multiplient

BIENNALE - De Marrakech à Beyrouth en passant par Paris, des évènements culturels rendent hommage à Leila Alaoui. La Biennale de Marrakech, qui se tiendra du 24 février au 8 mai 2016, rendra un hommage à la photographe franco-marocaine, décédée le 18 janvier suite à l'attentat de Ouagadougou.

Si la forme que prendra cet hommage ainsi que la date à laquelle il sera tenu n'ont pas encore été décidés, la Biennale de Marrakech compte dédier cette édition à la photographe franco-marocaine.

"Nous sommes fiers de t’avoir comptée parmi nous lors des précédentes éditions de la Biennale, et nous te dédions cette 6ème édition, en ta mémoire, et en accueillant en ultime requiem ton exposition 'L’île au Diable'. Ton travail met en lumière des milliers d’ouvriers issus des anciennes colonies françaises, et à travers l’hommage que tu fais à ces âmes oubliées et déracinées, c’est ton esprit solaire et audacieux que nous serons heureux de saluer encore une fois", écrit le président exécutif de la Biennale de Marrakech Amine Kabbaj dans une lettre ouverte à la mémoire de Leila Alaoui, publiée sur le site de la Biennale.

L'Institut du monde arabe (IMA) à Paris a, lui aussi, rendu hommage à la photographe franco-marocaine. Un panneau sur lequel figure le portrait de la photographe a été placé à l'entrée du bâtiment. Sa série "Les Marocains" était exposée dans le cadre de la Biennale des photographes du monde arabe contemporain à la Maison européenne de la photographie (MEP), jusqu'au 17 janvier.

Mercredi 20 janvier, c'est le festival de la photographie méditerranéenne (Photomed) tenu à Beyrouth qui lui a rendu un hommage posthume. Lors de la cérémonie d'ouverture du festival, qui s'est déroulée en présence notamment du ministre libanais de la Culture, Raymond Ariji, les participants ont observé une minute de silence pour Leila Alaoui, qui a exposé à Beyrouth en 2015, dans le cadre de la 2è édition du festival Photomed.

Galerie photoArtistes photographes marocains Voyez les images

LIRE AUSSI: