MAROC
22/01/2016 14h:36 CET | Actualisé 22/01/2016 15h:20 CET

Au Maroc, des savants musulmans du monde entier défendent les minorités religieuses

Au Maroc, des savants musulmans du monde entier défendent les minorités religieuses
DR
Au Maroc, des savants musulmans du monde entier défendent les minorités religieuses

RELIGION - Du 25 au 28 janvier, Marrakech se transformera en capitale de la tolérance religieuse à l’occasion de la conférence sur la protection des minorités religieuses dans les sociétés musulmanes, qui aura pour thème "les droits des minorités religieuses dans les sociétés à majorité musulmane: Le cadre juridique et un appel à l'action".

Sous la houlette du ministère des Habous et des affaires islamiques, la conférence examinera notamment le contexte historique, les principes religieux et les cadres juridiques affectant les minorités religieuses dans les sociétés à majorité musulmane.

Le site spécialisé Religion news, cité par Yabiladi, indique que les 300 dignitaires et savants musulmans attendus lors de cette rencontre ambitionnent de se baser sur la Charte du prophète élaborée au VIIe siècle pour rendre une déclaration finale à destination des pays musulmans et ainsi affirmer la tradition musulmane en matière de protection des minorités religieuses.

Parmi les personnalités attendues, l'envoyé spécial par intérim auprès de l'Organisation de la coopération islamique (OCI), Arsalan Suleman, le Conseiller spécial pour les minorités religieuses au Proche-Orient et en Asie centrale et du Sud, Knox Thames, le directeur exécutif de la mosquée All Dulles Area Muslim Society en Virginie aux Etats-Unis, Mohamed Magid, ou encore le Cheikh Hamza Yusuf, co-fondateur de la Zitouna College of Arts aux Etats-Unis, premier collège d'art libéral musulman.

Selon Yabiladi, ce sommet religieux a un deuxième objectif: "affirmer la vraie tradition musulmane et ainsi contrer l'idéologie de l'Etat islamique, régulièrement accusée de mener une persécution ciblée sur les minorités religieuses dans les zones où s’est étendu l'organisation terroriste".

Plus que jamais, le Maroc, qui est particulièrement actif dans la promotion d’un islam tolérant (en formant notamment des imams), se positionne en maillon fort dans la lutte contre l’extrémisme religieux.

LIRE AUSSI:

Galerie photoLes plus belles mosquées du Maroc Voyez les images