TUNISIE
21/01/2016 13h:35 CET | Actualisé 21/01/2016 13h:38 CET

Tunisie: L'avis de la toile tunisienne après les soulèvements à Kasserine et dans les autres villes

Protesters throw items to police forces in the city of Ennour, near Kasserine, Tunisia, Wednesday, Jan. 20, 2016. Tunisia has declared a curfew in the western city after clashes between police and more than 1,000 young protesters demonstrating for jobs. Tensions have risen in Kasserine since Sunday when an unemployed youth killed himself by scaling an electricity transmission tower to protest his rejection for a government job. (AP Photo/Moncef Tajouri)
ASSOCIATED PRESS
Protesters throw items to police forces in the city of Ennour, near Kasserine, Tunisia, Wednesday, Jan. 20, 2016. Tunisia has declared a curfew in the western city after clashes between police and more than 1,000 young protesters demonstrating for jobs. Tensions have risen in Kasserine since Sunday when an unemployed youth killed himself by scaling an electricity transmission tower to protest his rejection for a government job. (AP Photo/Moncef Tajouri)

"Gouvernement incompétent", "fausses promesses"... Au vue des dernières manifestations qui se sont répandues comme une trainée de poudre sur plusieurs régions de la Tunisie, les internautes n'ont pas manquer de commenter (alternant entre ton ironique et sérieux) et de suivre de (très) près l'évolution de la situation dans les différents gouvernorats visés.

Certains d'entres-eux, empreint à la ferveur des soulèvements populaires lors de la révolution tunisienne, n'ont pas hésité à comparer la situation actuelle, avec celle de 2011.

Le HuffPost Tunisie a sélectionné pour vous les réactions des internautes tunisiens:

Galerie photoLa toile se soulève avec Kasserine Voyez les images

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

LIRE AUSSI: