MAROC
21/01/2016 09h:13 CET | Actualisé 21/01/2016 10h:48 CET

Les Rbatis disposent désormais d'un service téléphonique pour recueillir leurs plaintes

Un service téléphonique pour recueillir les plaintes des Rbatis
DR
Un service téléphonique pour recueillir les plaintes des Rbatis

RABAT - L'éclairage public ne fonctionne pas dans votre rue? La collecte des déchets ne se fait pas de manière régulière dans votre zone d'habitation? Désormais, il est possible pour les habitants de la capitale marocaine de rapporter les dysfonctionnements au niveau de la gestion de la ville via un service téléphonique à prix réduit.

Contactée par le HuffPost Maroc, une standardiste du 080 10 000 15 nous assure qu'il y a un travail de "suivi de la plainte de tout citoyen à partir du moment où il a contacté le service". "La commune revient vers le citoyen une fois que le problème est réglé. Dans le cas échéant, elle s'engage à relancer les départements concernés afin de trouver une solution dans les plus brefs délais", explique-t-elle.

Omar El Hiyani, membre du Conseil de la ville de Rabat sous l'égide de la Fédération de la gauche démocratique (FGD), reste néanmoins sceptique. "C'est une bonne chose que ce type de service ait été mis en place, d'ailleurs, il figurait dans notre programme électoral. Encore faut-il maintenant mener à bien le suivi des plaintes et la résolution des problèmes pointés par les citoyens."

Par ailleurs, la coalition née de l'union du Parti socialiste unifié (PSU), le Parti de l'avant-garde démocratique et socialiste et le Congrès national ittihadi a annoncé, fin décembre 2015, la présentation de l'application "Jama3ati" au bureau de l'arrondissement Agdal Riad, "qui a promis de l'étudier en détail". Cette plate-forme, disponible en arabe et en français, devrait également permettre "aux citoyens d'envoyer leurs réclamations à leur arrondissement" et d'accéder aux différentes annonces émises par la commune.

Galerie photo Ces applications 100% marocaines dont vous ne pourrez plus vous passer Voyez les images

LIRE AUSSI: Une application pour dénicher l'essence la moins chère au Maroc