MAROC
21/01/2016 12h:51 CET | Actualisé 21/01/2016 12h:55 CET

La présidente d'Amnesty International se souvient de Leila Alaoui

La présidente d'Amnesty International se souvient de Leila Alaoui (VIDÉO)
La présidente d'Amnesty International se souvient de Leila Alaoui (VIDÉO)

TÉMOIGNAGE - Invitée sur le plateau de TV5 Monde, la présidente d'Amnesty International France, Geneviève Garrigos, a rendu hommage à Leila Alaoui. Décédée après les attaques terroristes de Ouagadougou, la photographe franco-marocaine était en mission au Burkina Faso pour l'ONG de défense des droits humains.

"C'est une grande tristesse mais aussi l'occasion d'honorer sa mémoire ainsi que celle de son chauffeur, Mahamadi Ouédraogo, qui l'accompagnait depuis une semaine et qui est également mort dans les attaques", rappelle la présidente d'Amnesty.

"C'est une grande perte pour les droits humains, pour les gens qui s'engagent sur le terrain, qui vont à la rencontre des autres pour témoigner", poursuit-elle. "Ses photos étaient d'une telle force qu'elles permettaient d'émouvoir et de réveiller les consciences et l'indignation".

Leila Alaoui s'était rendue sur place avec des chercheurs d'Amnesty International partis enquêter auprès des jeunes filles mariées de force. Elle devait prendre une série de portraits qui illustreraient le rapport de l'ONG sur le sujet, et entendre leurs histoires afin de traduire, par la photo, "la dureté mais aussi l'espoir de ces jeunes femmes". "C'est un talent qui a disparu", conclut Geneviève Garrigos.

LIRE AUSSI:

Galerie photoArtistes photographes marocains Voyez les images