MAROC
21/01/2016 07h:46 CET | Actualisé 21/01/2016 07h:49 CET

Maroc: La tendance baissière des prix des télécommunications se confirme à fin 2015

Les quatre tendances du marché des télécoms à fin 2015
DR
Les quatre tendances du marché des télécoms à fin 2015

TÉLÉCOMS - Comment progressent les tarifs de la téléphonie et d'Internet au Maroc? L'Agence nationale des réglementations des télécommunications (ANRT) vient de publier son rapport "Evolution en chiffres du marché national des télécommunications sur la période 2010-2015". L'occasion de déterminer les tendances majeures des secteurs de la téléphonie et d'Internet au Maroc. Résumé en quatre points.

1. Les prix des communications mobiles poursuivent sa chute

Mesurées par le revenu moyen par minute (ARPM), les prix des communications mobiles ont baissé de 16%, selon le dernier rapport de l'ANRT. L'ARPM mobile s'est établi à 0,27 dirhams hors taxes par minute (DHHT/min) à fin 2015 contre 0,32 l'année précédente. Ce n'est pas le cas pour la téléphonie fixe dont les taris ont grimpé de 17% en une année, passant de 0,78 DHHT/min à fin 2014 à 0,91 à fin 2015. Les Marocains ont ainsi réglé en moyenne une facture mensuelle de 24 dirhams HT contre 23 une année auparavant.

2. Les Marocains utilisent plus leurs mobiles pour effectuer des appels

Les prix plus abordables des télécommunications mobiles ont également encouragé les clients à consommer plus, fait savoir l'ANRT. Le nombre de minutes mobiles consommées a atteint 101 minutes en moyenne par mois par client à fin 2015, soit plus de 10% par rapport à la même période, l'année passée et plus de 146% par rapport aux chiffres observés en 2010. L'ANRT explique cette évolution notamment par "une forte dynamique concurrentielle" entre les trois opérateurs téléphoniques marocains (Maroc Télécom, Meditel et Inwi).

3. Les clients préfèrent la téléphonie prépayée

Le nombre des abonnés du parc mobile a en revanche baissé de 2,35% en un an, passant à 43,08 millions d'abonnés à fin 2015 avec un taux de pénétration de plus de 127%. Les abonnements fixes ont, de leur côté, enregistré une baisse drastique de 10,67%, s'établissant à 2,2 millions d'abonnés à fin 2015. Citant le dernier rapport du cabinet spécialisé ArabAdvisors Group (AAG), l'ANRT fait savoir que les tarifs du prépayé au royaume sont les moins chers dans les pays arabes. Des offres qui encouragent de plus en plus les clients marocains à abandonner leur abonnement pour bénéficier des offres promotionnelles récurrentes de la téléphonie prépayée.

4. Les abonnements Internet (ADSL et mobile) sont plus abordables

Entre 2010 et 2015, la facture mensuelle Internet (ADSL et internet mobile), a baissé d'environ 70%, selon l'ANRT. Pour l'Internet mobile (3G et 4G), cette facture s'établit en moyenne à 17 DHHT/mois à fin 2015. Le parc Internet a connu une croissance soutenue durant les cinq dernières années, due essentiellement au développement des offres Internet mobile, relève l'agence, faisant savoir que plus de 90% des abonnés Internet utilisent l'accès Internet mobile. Selon AAG, le tarifs marocains de l'ADSL et de la 4G sont parmi les moins chers, comparés à ceux pratiqués dans le monde arabe et en Europe.

LIRE AUSSI:Les Marocains, Internet et le téléphone

Galerie photo Ces applications 100% marocaines dont vous ne pourrez plus vous passer Voyez les images