MAROC
21/01/2016 05h:32 CET | Actualisé 21/01/2016 09h:17 CET

Les funérailles émouvantes de Leila Alaoui à Marrakech

DÉCÈS - Sa disparition le 18 janvier a suscité une pluie d’hommages et une vague d’émotion. La photographe franco-marocaine Leila Alaoui, victime de l'attentat perpétré récemment à Ouagadougou, a été inhumée mercredi 20 janvier à Marrakech.

Lors du cortège funéraire, après la prière d'Al-Asr et la prière du mort à la mosquée Koutoubia, les membres de la famille de la défunte étaient accompagnés de plusieurs personnalités civiles et politiques, parmi lesquelles le wali de la région Marrakech-Safi, Mohamed Moufakkir, le consul général de France à Marrakech, Eric Gérard ou encore le directeur général d'Amnesty-Maroc, Mohamed Sektaoui.

Grièvement blessée lors de l'attaque terroriste perpétrée vendredi dernier dans le centre de la capitale du Burkina Faso, Leila est décédée lundi soir des suites d'un arrêt cardiaque. Le transfert du corps de la défunte de Ouagadougou au Maroc avait été pris en charge par le roi Mohammed VI.

Leila Alaoui se trouvait dans le café-restaurant Cappuccino au moment de l'attaque. Elle a été atteinte de deux balles tirées par l'un des terroristes qui avaient pris d'assaut l'établissement.

Elle a été évacuée dans la nuit de vendredi à samedi vers une clinique où elle avait subi une intervention chirurgicale. Le décès de l’artiste photographe, qui était en déplacement à Ouagadougou pour effectuer des photo-reportages pour le compte de l’organisation Amnesty International, a suscité une vague d’émotion au Maroc, en France et ailleurs.

Le directeur de la Fondation nationale des musées Mehdi Qotbi, les photographes Hicham Gardaf et Hassan Hajjaj, l’organisatrice du festival Gnaoua à Essaouira Neila Tazi, les ministres du Tourisme et de l’Habitat Lahcen Haddad et Nabil Benabdellah, la ministre française de la Culture Fleur Pellerin ou encore le président François Hollande figurent parmi les personnes qui ont adressé leurs hommages à la défunte.

La photographe, née à Paris, a passé son enfance à Marrakech, avant de s’envoler à New-York une fois le bac en poche pour suivre des études en sociologie et photographie documentaire.

Depuis 2009, Leila Alaoui exposait son travail aux quatre coins du monde, représentée par les galeries Art Factum de Beyrouth, East Wing de Dubaï et Voice de Marrakech. Son travail était actuellement exposé à la Maison européenne de la photographie (MEP) à Paris.

L'attaque terroriste contre l'Hôtel Splendid et le café-restaurant cappuccino, revendiqué par le groupe terroriste "Al-Qaïda au Maghreb Islamique'' (Aqmi) a fait au moins 30 morts de 18 nationalités et des dizaines de blessés.

Galerie photoArtistes photographes marocains Voyez les images

LIRE AUSSI: