MAROC
21/01/2016 13h:42 CET | Actualisé 21/01/2016 13h:42 CET

Enseignants stagiaires: Le Gouvernement ne compte pas faire machine arrière

DR

ENSEIGNEMENT - Le bras de fer entre les enseignants stagiaires et le gouvernement concernant les deux décrets régissant la formation et le concours d'accès aux Centres régionaux des métiers d'éducation et de formation (CRMEF) continue.

Le Conseil de gouvernement, réuni jeudi à Rabat, sous la présidence du chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, a en effet examiné la question des enseignants stagiaires dans les CRMEF et a assuré à ce sujet qu'''il ne permettra aucune marche non déclarée conformément aux lois en vigueur'', a indiqué le ministre délégué chargé du Budget, Driss El Azami El Idrissi, dans un communiqué lu à l'issue de la réunion du Conseil.

Le gouvernement, qui "prendra toutes les mesures nécessaires pour garantir le respect de la loi", assure qu'''il n'y aura aucun recul concernant les deux décrets régissant la formation et le concours d'accès aux CRMEF, et que le dialogue se poursuivra suivant ce schéma'', a-t-il dit.

Le 7 janvier, des milliers d'enseignants stagiaires avaient battu le pavé dans plusieurs villes du royaume. Certaines manifestations avaient été sévèrement réprimées par les forces de l'ordre, suscitant une vive polémique.

LIRE AUSSI: