MAROC
20/01/2016 08h:56 CET | Actualisé 20/01/2016 08h:57 CET

Les Société des courses de lévriers au Maroc priée d'évacuer le vélodrome de Casablanca

Une mise en demeure du vélodrome qui vise à le libérer pour le réhabiliter.
DR
Une mise en demeure du vélodrome qui vise à le libérer pour le réhabiliter.

RÉHABILITATION - Les courses de lévriers entacheraient-elles le vélodrome de Casablanca, situé entre le très chic quartier Racine et le rond-point des sports? C’est en tout cas ce que semble suggérer le Conseil de la ville, qui a adressé lundi 18 janvier une mise en demeure à la Société des courses de lévriers au Maroc, selon l’Economiste.

Une mesure qui vise à libérer le site pour le réhabiliter. Une commission ad hoc avait déjà été dépêchée le 23 novembre dernier par les autorités locales de Casablanca. Le document faisait mention de sévères lacunes, dont des problèmes d’hygiènes, des chiens maltraités et des activités d’élevage dépourvues d’autorisation.

"Ces chiens (exploités dans le cadre de paris sur les courses de lévriers), pour la plupart en piteux état, doivent être évacués d’urgence à l’extérieur du périmètre urbain pour permettre aux services concernés d’assurer la sécurité, le contrôle et le traitement des lieux", indiquait notamment la commission. La mise en demeure était intervenue à l’aube des préparatifs du 2e championnat d’Afrique de cyclisme sur piste, prévu du 4 au 9 février prochains.

Le vélodrome de Casablanca est exploité par la Société des courses de lévriers du Maroc, la Fédération royale cycliste du Maroc et la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).

Sous la houlette de la Société de développement local (SDL) Casa Patrimoine, le projet de réhabilitation du vélodrome couvre une superficie de 21.810 m2. Il prévoit de permettre au site de recouvrer sa vocation initialement sportive. D’autres sites de Casablanca sont concernés par des travaux d’aménagement, à l’instar, entre autres, des anciens abattoirs, du marché central et du parc de la Ligue arabe.

LIRE AUSSI:

Galerie photoLes attractions de Casablanca disparues Voyez les images