ALGÉRIE
19/01/2016 08h:21 CET | Actualisé 19/01/2016 08h:22 CET

Objectifs atteints pour le programme (EAU II)

libre de droits

La directrice du programme d'appui au secteur de l'eau et de l'assainissement Hassina Hammouche, a annoncé hier, la clôture du programme (EAU II), dont les objectifs ont été atteints avec succès.

Le programme (EAU II) a été initié dans le cadre d'un partenariat entre l'Algérie et l'Union européenne et soutiens une stratégie algérienne pour l’assainissement.

Selon la directrice du programme (EAU II), il prévoyait 67 actions visant à améliorer la prise en charge de la gestion de l'eau et de l'assainissement.

Ces actions ont été réalisées dans les délais en consommant 99,91% du budget total.

L’enveloppe budgétaire allouée à la mise en œuvre du programme est à hauteur de 40 millions d'euros dont 30 millions d'euros accordés par l'Union européenne à l'Algérie. La partie algérienne a contribué pour sa part de 10 millions d'euros.

Le programme a permis la réalisation de plusieurs actions visant à améliorer la situation de l’eau en Algérie notamment, l'assistance technique et à la formation, la mise en place d’un système de gestion informatique couvrant 13.500 km de réseau d'assainissement…etc.

Quatre études relatives au plan de lutte contre les inondations, à la stratégie d'assainissement en zones rurales et à l'amélioration des performances des stations d'épuration ont été achevé.

Parmi les projets qui ne sont pas encore achevé la directrice a expliqué que 5 indicateurs de performance de différentes natures sont en cours de réalisation.

Concernant les stations où l'eau usée séparée d'une boue organique et seront prochainement exploité et utilisés comme engrais agricole. Selon Hassina Hammouche une norme algérienne relative à la boue organique sera fixée incessamment.

Enfin le Manuela Navarro, chef de la coopération à la délégation européenne en Algérie à pour sa part indiqué la possibilité d’un 3ème programme.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.