ALGÉRIE
18/01/2016 11h:12 CET | Actualisé 18/01/2016 11h:12 CET

Le prix du Sahara Blend algérien perd 47% en 2015, selon l'OPEP

APS

Les cours du baril de brut de référence algérien, le Sahara Blend, ont perdu 47% en 2015 sur un an, s'établissant à 52,79 dollars, a indiqué l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) dans son dernier rapport mensuel publié ce 18 janvier.

La moyenne annuelle des prix du brut algérien est passée ainsi de 99,68 dollars le baril en 2014 à 52,79 dollars en 2015, dans un contexte de forte volatilité du marché pétrolier mondial à cause notamment d'une offre abondante.

Le Sahara Blend a continué sa dégringolade en décembre pour s'établir à 38,59 dollars le baril contre 45,30 dollars en novembre, soit une baisse de 6,71 dollars dans l'intervalle d'un mois, selon les données de l'OPEP.

L'OPEP explique cette chute des prix qui ont atteint leur plus bas niveau depuis 12 ans par l'abondance de l'offre qui plombe le marché pétrolier ainsi que les "signes du ralentissement de l'économie chinoise".

L'appréciation du dollar et la faible demande saisonnière sur fond de températures plus élevées que d'habitude enregistrées en décembre, ont également contribué à la baisse des prix, souligne le rapport.

La production de l'Algérie en décembre dernier a atteint 1,185 million de barils par jour (Mbj), selon des données algériennes officielles, rapporte l'Agence de presse algérienne (APS).

Ainsi, la moyenne de la production algérienne en 2015 a légèrement reculé à 1,156 Mbj, contre 1,193 Mbj en 2014.

Globalement, les pays de l'organisation ont produit 31,22 Mbj en 2015, après 30,684 Mbj en 2014, soit une hausse de 536.000 barils par jour sans compter la production libyenne.

Cette augmentation s'explique par la stratégie commerciale de l'Opep visant à conserver sa part de marché bien que certains membres de l'organisation insistent sur la nécessité de limiter la production pour redresser les prix.

La moyenne du prix du panier de l'OPEP a connu quant à elle une baisse de 6,86 dollars en décembre comparativement à celle du novembre, pour atteindre 33,59 dollars le baril.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.