ALGÉRIE
18/01/2016 09h:09 CET | Actualisé 18/01/2016 09h:09 CET

CAN 2016 handball (messieurs): Objectif la qualification au mondial 2017 en France

APS

La sélection algérienne de handball, championne d'Afrique en titre, prendra part à la 22e coupe d'Afrique des nations (CAN-2016) du 21 au 30 janvier au Caire, avec l'objectif d'arracher une des trois places qualificatives au Mondial-2017, prévu en France.

Cette mission s'annonce a priori à la portée des Verts qui feront partie du groupe "A" à la CAN-2016 aux côtés du Maroc, du Gabon, du Nigeria, du Cameroun et de l'Egypte (pays organisateur).

"Notre premier objectif est d'arracher une des trois places du podium pour assurer notre qualification au Mondial-2017. Maintenant, si nous aurons l'opportunité de disputer la finale, ce sera un autre état d'esprit qui va animer mes joueurs", a déclaré à l'APS, l'entraîneur algérien Salah Bouchekriou.

Ce dernier n'a pas hésité à admettre qu'actuellement, la sélection égyptienne était nettement plus forte que son homologue algérienne, mais "cela n'empêchera pas le fait qu'on fera tout pour la battre et conserver notre titre acquis en 2014, si l'occasion se présente".

Concernant les autres adversaires de l'Algérie à la CAN-2016, le revenant Bouchekriou a qualifié le Cameroun d'équipe "agressive, alors que le Gabon a beaucoup progressé durant les dernières années". Quant au Nigeria, le Sept algérien l'avait balayé en ouverture de la CAN-2014 à Alger sur le score de 34-16.

"Nous allons aborder la compétition match par match sans sous-estimer nos adversaires pour nous frayer un chemin sans encombre au deuxième tour", a-t-il ajouté.

Préparation tardive

En hibernation depuis la mésaventure du Mondial-2015 au Qatar et sans entraîneur jusqu'à la désignation de Bouchekriou en septembre dernier, la sélection algérienne n'a eu que trois mois pour préparer cet important rendez-vous continental, qualificatif aux Jeux olympiques-2016 au Brésil.

Les hommes de Bouchekriou, de retour en sélection nationale après trois coupes d'Afrique disputées avec l'équipe (2000, 2010, 2012), ont débuté leur course contre la montre avec des stages au niveau national pour les joueurs locaux, avant de s'envoler début novembre pour la Tunisie afin de prendre part à un tournoi international quadrangulaire aux côtés de la Tunisie, de la Suisse et de l'Iran.

La préparation des "Verts" s'est ensuite poursuivie avec un stage en Serbie du 20 au 31 décembre qui s'est soldé par plusieurs matchs amicaux notamment face à la sélection du Monténégro à Podgorica.

En Serbie, le Sept national a affronté et battu le Partizan de Belgrade (33-21) et l'Etoile Rouge de Belgrade (43-21), avant de se rendre au Monténégro, où il a rencontré à deux reprises la sélection locale, soldées par une défaite (25-19) puis un succès (24-22).

"Malgré un début de préparation tardif, les joueurs ont répondu présent physiquement lors de la série de matchs que nous avons disputés, notamment face à la sélection du Monténégro, qualifiée pour l'Euro-2016", avait souligné le coach algérien au retour de l'équipe à Alger.

Pour son ultime stage précompétitif, l'Algérie a choisi de se rendre en Slovénie (5 au 16 janvier), où elle a disputé quatre matchs amicaux face à des clubs locaux de première division et la sélection slovène (défaite 34-29).

"J'ai demandé aux joueurs de se donner à fond lors des matchs amicaux afin de corriger nos lacunes et apporter les retouches nécessaires avant le début de la compétition", a indiqué l'ancien driver du Bahreïn.

Le moral au beau fixe

Côté effectif, Bouchekriou s'est félicité du "bel état d'esprit" qui y règne et de "la motivation de ses joueurs pour réaliser un bon parcours au Caire".

Pour cela le coach algérien a fait appel à des joueurs chevronnés à l'image des frères Chahbour, Berkous, Mokrani et Boultif, qui auront la lourde tâche d'encadrer leurs jeunes coéquipiers tels qu'Abdi Ayoub, Redouane Saker, Ghedbane Khelifa ou encore le nouveau venu Sylvain Kieffer et ses 34 ans.

L'Algérie entamera sa campagne africaine contre l'Egypte, le 21 janvier, en ouverture de la 22e édition de la coupe d'Afrique des nations.

Les coéquipiers de Messaoud Berkous enchaîneront avec le match face au Gabon (22 janvier), puis le lendemain contre le Maroc (23 janvier), ensuite la RD Congo (25 janvier), avant de boucler les rencontres du premier tour face au Nigeria le 26 janvier.

Les quatre premiers de chaque groupe passeront en quarts de finale. Le champion d'Afrique se qualifiera aux JO-2016 de Rio et les trois premiers prendront part au championnat du Monde 2017 en France.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.