ALGÉRIE
17/01/2016 08h:07 CET | Actualisé 05/10/2016 07h:43 CET

Selon le site The Hackers News, Microsoft scrute tous vos mouvements sous Windows 10

Microsoft

Depuis son lancement, au milieu de l’année écoulée, Windows 10, le nouveau système d’exploitation de Microsoft, suscite plus de craintes que d’enthousiasme auprès des utilisateurs et des experts. Avec l’augmentation du nombre d’utilisateurs, certains aspects, encore diffus au début, montrent que, sérieusement, Microsoft s’intéresse à tout ce que vous faites sur votre ordinateur.

Et ce malgré les assurances que la société donne aux utilisateurs, en mettant à jour sa "charte de confidentialité" pour "clarifier" davantage les conditions sous lesquelles Windows 10 utilise leurs données.

Si, pour certains, cela peut paraître anodin que Microsoft s’intéresse au nombre d’heures que les utilisateurs passent devant leur écran, pour le géant du logiciel PC, scruter le comportement des internautes constitue une mine d’informations que la société peut utiliser dans des projets futurs ou même vendre à d’autres firmes versées dans la publicité, par exemple.

Selon The Hacker News, en quelques mois d’utilisation de Windows 10, Microsoft vient d’établir une importante liste d’informations, allant du temps passé devant un ordinateur au nombre de photos consultées par les quelques "200 millions de terminaux" fonctionnant sous son nouveau système d’exploitation.

Ainsi, ajoute la même source, Microsoft note que "les gens ont passé plus de 11 milliards d'heures sur Windows 10 en décembre 2015" et que pour la même période "plus de 44,5 milliards de minutes ont été passées sur Microsoft Edge (le nouveau navigateur) sur les appareils fonctionnant sous Windows 10".

Dans ces statistiques, publiées le 4 janvier dernier son blog, Microsoft précise aussi que depuis le lancement de Cortana, l’assistant Windows 10, les utilisateurs "ont posé plus de 2,5 milliards de questions", et le nouveau système d’exploitation compte "environ 30% plus de requêtes de recherche Bing par rapport aux versions antérieures de Windows", ajoute la même source.

Microsoft estime également à "plus de 82 milliards" le nombre de photos "consultées dans l'application photos de Windows 10". Les adeptes des jeux PC ont passé "plus de 4 milliards d'heures" et "plus de 6,6 millions d'heures de jeux sur la Xbox One".

Comme l’explique The Hacker News, Microsoft publie ces statistiques pour "illustrer le succès et la popularité de son nouveau système d’exploitation (OS)", mais c’est aussi "un aveux que la société suit dans le détail toutes les activités des usagers de Windows 10".

Rien n’échappe à Microsoft

Sur le même sujet, le site ghacks.net note que Microsoft ne s’intéresse pas seulement à l’usage de Windows 10 et à la rapidité de son adoption, mais aussi à des informations sur les logiciels installés sur votre ordinateur ou le nombre de transactions effectuées à partir d’un terminal utilisant la dernière version de l’OS.

Selon Microsoft, le nouveau Windows Store a "« Pour le seul mois de décembre, 60% consommateurs étaient nouveaux sur Windows Store", alors que Windows 10 "a généré une augmentation de plus de 4,5 fois les revenus par dispositif (terminal, ndlr), en comparaison à Windows 8".

Microsoft explique que le recueil de ces données c’est pour le "bien" de l’utilisation qui va bénéficier d’une "amélioration" des produits et de plus de sécurité. Mais des doutes sont émis par de nombreux experts qui souhaitent que dans les prochaines mises à jour de Windows 10 soit donnée la possibilité aux utilisateurs de désactiver les options permettant à Microsoft de collecter ces informations.

Utilisez Windows 7 à vos risques

Ces inquiétudes exprimées ont poussé de nombreux groupes de programmeurs à éditer des "outils de confidentialité" pour aider les utilisateurs à limiter la capture de la data en arrière plan.

Comme l’explique ghacks.net, certains de ces outils sont "bons" et d’autres "mauvais". Parmi une dizaine d’outils, le site explique que ces outils de confidentialités présentés dans la comparaison offrent des options pour modifier les paramètres de Windows 10 et améliorer la vie privée.

"Certains offrent plus de réglages que d'autres, et un seul suggère de créer un point de restauration système avant de faire des changements dans le système sous-jacent". Il appartient donc à l’utilisateur de choisir l’option qui correspond le plus à son usage.

Pour ceux qui utilisent déjà Windows 10, ces réglages s’avèrent donc nécessaires pour sauvegarder un minimum de vie privée et de confidentialité.

Même ceux qui n’utilisent pas encore Windows 10, ils doivent désormais y penser car Microsoft s’achemine vers la suppression de tout support pour les précédents systèmes d’exploitation. C’est déjà le cas pour Windows XP depuis avril 2014, puisque Microsoft a décidé de ne plus assurer les mises à jour et le support de cette version de son OS. Mais ce sera probablement le cas pour d’autres systèmes d’exploitation comme Windows 7.

En effet, selon The Hacker News, Microsoft met en garde qu’utiliser Windows 7 à "votre propre risque". Selon le site, "Microsoft vient de publier un avertissement clair disant aux utilisateurs de Windows 7 qu’ils devraient utiliser cet ancien système d'exploitation "à vos risque et péril"".

La même source croit savoir que ce choix est dicté par la volonté de Microsoft d’atteindre le plus rapidement possible le milliard d’utilisateurs de Windows 10 qui est, pour le moment, proposé gratuitement pour les usagers de PC. "Comme Windows 7 détient 55% de l’ensemble des ordinateurs de la planète, Microsoft est inquiet que son objectif d'atteindre 1 milliard d’installation de Windows 10 en 2017 ne soit plus difficile", affirme The Hackers News.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.