MAROC
15/01/2016 13h:09 CET | Actualisé 15/01/2016 13h:11 CET

Faillite oblige, le secteur de l'entreprenariat marocain amputé de 5.783 entreprises en 2015

DR

ENTREPRISES - C’est un chiffre qui n’est pas sans inquiéter le secteur de l’entreprenariat. 5.783 entreprises ont été contraintes de mettre la clé sous la porte en 2015, dont 99% placées en liquidation judiciaire, indique l’Economiste, reprenant les données fournies par le site Inforisk, spécialiste du renseignement commercial sur les sociétés marocaines.

Et de préciser que les défaillances d’entreprises ont augmenté de 15% cette même année. Au total, 1.649 sociétés ont fait faillite entre octobre et décembre derniers. Parmi les principaux secteurs concernés, le commerce, le BTP et l’immobilier; une faillite sur trois provient du commerce et de la réparation automobile.

Des entreprises dont le climat délétère est dû au manque d’opportunités dans un contexte de croissance annuelle couplée à une mauvaise gestion et un allongement des délais de paiement. Un phénomène dont les victimes sont souvent les plus petites structures.

La faillite, monnaie courante au Maroc?

Une conjoncture houleuse qui inscrit le Maroc parmi les pays émergents où les faillites sont de plus en plus courantes. "Cet état des faits est notamment lié à l'essoufflement du cycle immobilier, après une décennie marquée aussi bien par une politique étatique de grands travaux que par l'essor de l'investissement privé, en notant qu'il s'agissait là d'un levier majeur de croissance pour le pays", confiait il y a peu Hicham Bensaïd Alaoui au HuffPost Maroc, directeur des engagements à Euler Hermes Acmar, la filiale marocaine du géant de l’assurance-crédit.

LIRE AUSSI: Un boom des faillites d'entreprises marocaines en 2015 et 2016 selon Euler Hermes

Galerie photoCes Marocains à la conquête de l'Afrique Voyez les images