MAROC
14/01/2016 15h:04 CET | Actualisé 14/01/2016 15h:06 CET

Attentats de Paris: Le troisième kamikaze de l'appartement de Saint-Denis identifié

AFP

TERRORISME - Le troisième kamikaze de l'appartement de Saint-Denis (région parisienne), où se trouvait le coordonnateur des attentats du 13 novembre Abdelhamid Abaoud, a été identifié. Il s'agit de Chakib Akrouh, un belge d'origine marocaine, a annoncé jeudi le parquet de Paris.

Cette identification, qui intervient deux mois après les attaques meurtrières qui ont fait 130 morts, a été rendue possible grâce à "la comparaison génétique entre le profil génétique extrait sur le kamikaze et celui de la mère de Chakib Akrouh", précise un communiqué du parquet.

Né le 27 août 1990 en Belgique, le jeune homme est l'unique occupant à s'être fait exploser lors de l'assaut donné par la police contre l'appartement conspiratif où s'étaient retranchés les terroristes, ajoute la même source.

LIRE AUSSI: Qui est Abdelhamid Abaaoud, le Belge d'origine marocaine qui serait derrière les attentats de Paris?

Selon Europe 1, les enquêteurs soupçonnent Chakib Akrouh d'avoir participé au commando ayant agi contre les terrasses de cafés, avec Abdelhamid Abaaoud, le "fou d’Allah belge" d’origine marocaine mort dans l'assaut de Saint-Denis.

Hasna Aït Boulahcen avait elle aussi péri le 18 novembre dernier lors de cet assaut donné quelques jours après les attaques dans plusieurs lieux de la capitale française.

En tout, huit des dix membres des commandos des attentats sont désormais identifiés.

Galerie photoLes Unes sur les fusillades à Paris Voyez les images