MAROC
13/01/2016 14h:15 CET | Actualisé 17/01/2016 06h:36 CET

La baisse du cours du pétrole profitera-t-elle aux Marocains?

La baisse du cours du pétrole profitera-t-elle aux Marocains?
DR
La baisse du cours du pétrole profitera-t-elle aux Marocains?

DÉCOMPENSATION - La baisse soutenue du cours du pétrole devrait encore profiter aux automobilistes marocains. Pour la première fois depuis 2003, les cours du baril s’enlisent sous la barre des 30 dollars et s’inscrivent ainsi dans un mouvement décroissant, à l’origine d’une chute de près de 18% depuis le début de l’année. Depuis la libéralisation du marché des produits pétroliers au Maroc, les prix sont établis en fonction de plusieurs variables, parmi lesquelles le cours du brut.

Faut-il donc s’attendre à une baisse des prix sur le marché marocain? Adil Ziadi, président du Groupement des pétroliers du Maroc (GPM) joint par le HuffPost Maroc, assure en tout cas qu'"il ne faut pas s’attendre à une augmentation du prix de l’essence au Maroc dans les prochaines semaines", en raison d’"une demande mondiale assez basse et un contexte international morose", en référence aux turbulences qui sévissent au Moyen-Orient.

Un vaste projet de décompensation

Fin 2014, le gouvernement optait pour la décompensation des carburants en cessant de subventionner l’achat de carburant à la pompe. Mais ce n’est qu’à partir du 1er décembre 2015 que la libéralisation totale des produits pétroliers est entrée en vigueur, de telle sorte que les prix des carburants obéissent au libre jeu de l’offre et de la demande.

Ce projet de décompensation devrait également concerner le gaz butane, dont le coût est estimé à 14 milliards de dirhams par an, et le sucre. En 2013, le coût de la compensation culminait à 40 milliards de dirhams, soit un montant supérieur au budget d’investissement prévu par l’Etat.

LIRE AUSSI:

Galerie photoFuite de pétrole en Californie (mai 2015) Voyez les images