MAROC
13/01/2016 14h:03 CET | Actualisé 13/01/2016 14h:36 CET

La Maroc célèbre le nouvel an amazigh "idh yennayer"

DR

FESTIVITÉS - Comme chaque année, le Maroc fête le nouvel an amazigh "idh yennayer", qui coïncide avec le 13 janvier.

Des festivités ont lieu dans plusieurs villes du Maroc. L'occasion de "célébrer la terre et ses produits" selon Ahmed Boukous, doyen de l'Institut royal de la culture amazighe (IRCAM), d'où l'appellation "d'année agricole", qui en dit long sur l'attachement des Amazighs à la terre et à sa mémoire, selon la même source, interrogée par la MAP.

"Idh yennayer", c'est aussi plusieurs us et coutumes propres à la culture amazighe, notamment sur le volet gastronomique où plusieurs mets sont préparés pour l'occasion, notamment le célèbre "tagulla", une purée à base de céréales.

Le doyen de l'IRCAM a saisi l'occasion du nouvel an pour appuyer une nouvelle fois sa demande de décréter "yennayer" jour férié et de fête nationale. "Une requête juste et raisonnable" selon Bokous. Selon le spécialiste de la culture amazighe, cette revendication reflète la place conférée à la culture amazighe dans la Constitution comme elle va de pair avec l'essence même de l'officialisation de l'Amazighe et avec l'esprit et la lettre de la résolution de l'UNESCO, qui a reconnu la commémoration du nouvel an amazigh patrimoine immatériel de l'humanité.

LIRE AUSSI: Arabe classique, darija marocaine, amazighe, français... Entendons-nous!

Galerie photoLes femmes berbères au Maroc Voyez les images