ALGÉRIE
13/01/2016 09h:09 CET | Actualisé 13/01/2016 09h:09 CET

Attentat d'Istanbul: 10 Allemands sont morts

AFP

Dix Allemands sont morts dans l'attentat d'Istanbul, a indiqué mercredi le ministère allemand des Affaires étrangères, sans préciser si le bilan total de dix morts était revu ou non à la hausse. Le bilan parmi les touristes allemands était jusqu'ici de neuf morts.

"C'est une nouvelle triste, entre-temps il y a 10 morts parmi les Allemands", a dit une porte-parole du ministère, Sawsan Chebli, alors qu'un précédent bilan faisait état de huit Allemands tués et de deux autres morts.

Aucun élément de l'enquête ouverte après l'attentat-suicide ne suggère que l'Allemagne était spécialement visée, a assuré mercredi son ministre de l'Intérieur, Thomas de Maizière, devant la presse à l'issue d'un entretien à Istanbul avec son homologue turc Efkan Ala.

"Je ne vois aucune raison d'interrompre ou renoncer à des voyages normaux (hors des zones de conflit, ndlr) en Turquie", a-t-il ajouté. Dès mardi, le ministère allemand des Affaires étrangères avait recommandé à ses ressortissants d'éviter "provisoirement" les lieux fréquentés par le public et les principaux sites touristiques d'Istanbul.

M. de Maizière a, une nouvelle fois, condamné l'attentat qui a visé un groupe de touristes dans le district de Sultanahmet, près de la Mosquée bleue et de la basilique Sainte-Sophie.

"C'est un attentat contre l'humanité", a-t-il répété. "Je suis venu aujourd'hui pour montrer que la population allemande, avec la population turque, condamne ensemble cet attentat et partage le même deuil".

Suspect arrêté

Cette attaque a été attribuée par les autorités turques à un ressortissant syrien. Il est présenté comme un membre du groupe djihadiste Etat islamique (EI).

La police turque a, par ailleurs, arrêté un suspect. "Une personne a été placée en détention mardi soir après cette attaque. L'enquête se poursuit méticuleusement et avec le plus d'attention", a ajouté M. Ala.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.