MAROC
12/01/2016 14h:08 CET | Actualisé 12/01/2016 18h:36 CET

Eradiquer le sida? Des experts débattront de la question à Rabat

Eradiquer le sida? Des experts débattront de la question à Rabat
BigFive Images via Getty Images
Eradiquer le sida? Des experts débattront de la question à Rabat

DÉBAT - "La fin de l'épidémie du sida en 2030? - Perspectives pour le monde et le Maroc". C’est le thème d’un débat organisé ce jeudi 14 janvier à Rabat auquel participera le Pr. Françoise Barré-Sinoussi, lauréate du prix Nobel de médecine en 2008 et co-découvreuse du VIH, accompagnée d’un panel d'experts nationaux et internationaux.

Organisé par l'Ecole nationale de santé publique (ENSP) en partenariat avec l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et l'ONUSIDA, cette rencontre abordera les conditions de la fin du VIH-SIDA d'ici 2030, identifiera les conditions nécessaires pour atteindre cet objectif au Maroc et soumettra des recommandations pour l'ensemble des acteurs de la lutte contre le sida, indique un communiqué de l'ENSP. Plusieurs questions seront également abordées, à l’instar des progrès scientifiques actuels et ceux à venir, du positionnement du Maroc par rapport à la riposte face à l'épidémie et des actions à mettre en œuvre.

"La fin du sida est aujourd'hui possible. Les combinaisons d'interventions disponibles pourraient réduire les nouvelles infestions à un niveau qui ne représente plus une menace pour la santé publique", souligne le communiqué.

Le Maroc se distingue dans la région MENA

Selon les dernières estimations, le Maroc est le seul pays de la région MENA (Middle East and North Africa) à avoir amorcé la réduction des nouvelles infections par le VIH avec une diminution de 16% depuis l'année 2001, précisent les organisateurs de cet événement, faisant savoir que le nombre de personnes vivant avec le VIH était estimé à 29.000 fin 2014. C’est sans compter une faible prévalence du virus dans la population générale qui demeure toutefois plus élevée chez les populations les plus exposées aux risques d'infection.

Les efforts consentis dans le cadre du plan stratégique national de lutte contre le sida et le partenariat avec la société civile ont permis une extension des programmes de prévention, de dépistage, de traitement antirétroviral et d'appui social, précise la même source, notant que le nombre de PVVIH sous traitement au Maroc est passé de 884 à 7.498 entre 2004 et 2014.

Le Maroc compte environ 31.000 personnes séropositives. En moyenne, 3.100 nouvelles infections sont recensées chaque année. Les plus jeunes sont les premiers touchés: 51% des porteurs du VIH au Maroc sont âgés de 15 à 34 ans selon les dernières estimations du ministère de la Santé.

Des campagnes pour sensibiliser l’opinion publique

L’an dernier, la 6e campagne nationale de dépistage s’était déroulée du 30 novembre au 11 décembre. Elle prévoyait de réaliser 140.000 dépistages, dont 60.000 jeunes et 35.000 femmes enceintes.

Le 19 décembre 2014, une soirée télévisée sur 2M et 2M Monde présentée par les animateurs-vedettes Choumicha et Ali Baddou avait réuni plusieurs personnalités publiques et experts nationaux impliqués dans la lutte contre le sida.

Enfin, l’édition 2012 du Sidaction avait permis de récolter 10,8 millions de dirhams, dont plus de 330.000 dirhams ont collectés dans les écoles.

LIRE AUSSI:Sidaction 2014: "Il y a encore beaucoup à faire au Maroc pour sensibiliser les jeunes"

Galerie photo7 choses apprises sur le VIH en 2013 Voyez les images