TUNISIE
12/01/2016 08h:27 CET | Actualisé 12/01/2016 15h:07 CET

Tunisie: Quand la métaphore de l'oiseau de Rached Ghannouchi est tournée en dérision

"Nous voyons la Tunisie comme un oiseau qui vole grâce aux deux ailes d'Ennahdha et de Nida Tounes": La métaphore martelée par Rached Ghannouchi lors du congrès controversé de Nida Tounes a marqué les esprits. La députée Samia Abbou l'a même reprise, lundi, pendant une séance de débat sur le vote de confiance au nouveau gouvernement. Sur les réseaux sociaux, l'image, symbole d'une nouvelle configuration du gouvernement, a été parodiée par plusieurs internautes.

La diatribe de Samia Abou

La députée du Courant démocratique, Samia Abou, a utilisé ironiquement la métaphore, dans une diatribe contre les membres du gouvernement Essid 2, le 11 janvier à l'Assemblée des représentants du peuple (ARP):

"Dites-nous qui gouverne la Tunisie aujourd'hui! Qui nous manipule et décide à notre place?", a-t-elle lancé contre cette équipe ministérielle proposée par Habib Essid.

"Il y a ce nouveau mariage illégal entre les deux ailes!", a-t-elle dit en référence à "l'oiseau" de Ghannouchi, symbolisant la coalition entre les deux plus grands partis tunisiens: Ennahdha et Nida Tounes.

"Et moi je me demandais pourquoi le pays est à terre et la croissance à zéro. C'est parce que ses ailes sont Ennahdha et Nida" a-t-elle ajouté.

La députée a accusé de corruption plusieurs personnalités du nouveau gouvernement, comme le ministre de la Justice, Amor Mansour, le ministre de l'Intérieur, Hédi Majdoub, et le ministre du commerce, Mohsen Hassen.

سامية عبو : الحكومة الحالية حكومة دمى متحركة و أتساءل من يحكم...

سامية عبو : الحكومة الحالية حكومة دمى متحركة و أتساءل من يحكم تونس ؟_ وزير العدل المقترح هو رجل المهمّات القذرة عند بن علي ._ وزير الخارجية المقترح كان متخبّي بعد الثورة لانو متورّط في التعامل مع الكيان الصهيوني._ وزير التجارة المقترح شبهات فساد تدور حولو ..._ معادش تخدموا بالمرا ...

Posté par ‎Courant Démocrate - Attayar التيار الديمقراطي‎ sur lundi 11 janvier 2016

A une large majorité, la nouvelle équipe ministérielle dont les membres viennent de Nida Tounes, Ennahdha, Afek Tounes et l'Union patriotique libre, a fini par obtenir la confiance du Parlement.

Sur les réseaux sociaux, "l'oiseau" de Ghannouchi n'a pas fini de chanter

Lors de son discours, Rached Ghannouchi a assuré "son soutien total à la politique de consensus" de Béji Caid Essebsi et a loué les qualités de Nida Tounes. Sa fameuse analogie animale appartient à une rhétorique du consensus politique qui a fait le bonheur de certains internautes:

#Tunisie Une classe politique d'ornithologues. Après #Ghannouchi et "la Tunisie est un oiseau dont les deux ailes sont...

Posté par Benoît Delmas sur lundi 11 janvier 2016

LIRE AUSSI: Tunisie: Voici la composition du nouveau gouvernement Essid!

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.