MAROC
12/01/2016 14h:14 CET

Israël: Le nouveau ministre (contesté) de l'Intérieur est d'origine marocaine

Israël: Le nouveau ministre (contesté) de l'Intérieur est d'origine marocaine
Israël: Le nouveau ministre (contesté) de l'Intérieur est d'origine marocaine

POLITIQUE - La nomination du nouveau ministre de l'Intérieur israélien fait polémique. Aryeh Deri, ex ministre de l'Economie et actuel ministre du Néguev, de la Galilée et de la Périphérie, avait été condamné en 2000 à trois ans de prison pour corruption, fraude et abus de confiance.

L'homme âgé de 56 ans, né à Meknès où il a passé son enfance, avait ensuite écopé d'une interdiction pendant sept ans d'exercer un mandat politique.

Le nouveau ministre de l'Intérieur, qui avait déjà occupé cette position dès l'âge de 29 ans entre 1988 et 1993, est aussi le leader du Shas, un parti religieux ultra orthodoxe qui vise notamment à défendre les intérêts des Israéliens séfarades (originaires d'Afrique du Nord).

Le "come-back" du ministre controversé en charge d'un important portefeuille ministériel a suscité le débat dans les médias israéliens cette semaine, certains s'offusquant de voir une personnalité politique jugée pour corruption à la tête de l'Intérieur, d'autres estimant qu'il a "payé sa dette" à la société, rapporte Times of Israel.

En mai dernier, le rabbin Eli Ben Dahan, originaire de Casablanca, avait été nommé vice-ministre de la Défense en Israël. Deux ans plus tôt, c'est un natif de Bejaâd, Emir Peretz, et un d'Essaouira, Meir Cohen, qui étaient nommés dans le gouvernement de Benyamin Netanyahou, respectivement au ministère de l'Environnement et à celui des Affaires sociales.

LIRE AUSSI:Un rabbin d'origine marocaine intègre le gouvernement israélien