ALGÉRIE
11/01/2016 10h:53 CET | Actualisé 11/01/2016 10h:53 CET

Tennis / Classement mondial "juniors": Ibbou se hisse à la 24e place (ITF)

APS

La joueuse de tennis algérienne Inès Ibbou a gagné deux places dans le classement mondial juniors et pointe désormais au 24e rang de ce ranking, actualisé chaque lundi par la Fédération internationale de tennis (ITF).

La championne d'Afrique U18 occupait la 26e place dans le précédant classement (le 4 janvier), et bien que sans compétition officielle depuis deux mois, elle a réussi à se hisser à la 24e place, soit le meilleur classement jamais atteint par cette joueuse jusqu'ici, précise l'Agence de presse algérienne (APS) qui a relayé l'information.

Début 2015, l'Algérienne de 17 ans pointait, en effet, à la 152e place mondiale, et ce n'est qu'après son sacre continental, au mois d'avril au Caire (Egypte), qu'elle a entamé une belle ascension.

Ibbou a commencé par intégrer le Top 50, juste après son titre africain, se maintenant dans cette position pendant quelques semaines avant d'entamer une nouvelle ascension, jusqu'à atteindre la 40e place.

La jeune tenniswoman a surfé par la suite entre les 40e et 45e places pendant quelques semaines avant d'enregistrer une autre progression, l'ayant hissée à la 33e place.

Le 30 novembre 2015, suite à un bon parcours au Mexique, où elle a disputé l'Abierto-Juvenil Mexicano, du 16 au 22 novembre, puis la 29e édition de la Yucatan Cup, du 23 au 28 du même mois, la jeune Algérienne a réussi à se hisser à la 29e place, qui était jusque-là son meilleur classement sur le plan mondial.

Un succès éphémère cependant, puisque la championne d'Afrique n'est restée qu'une semaine à cette 29e place, avant de rétrograder à la 31e (le 7 décembre) puis à la 32e, une semaine plus tard.

Néanmoins, Ibbou a réussi à se maintenir dans cette position pendant trois semaines consécutives, avant de profiter du départ de certaines joueuses du Top 30 pour gagner six places dans le classement du 4 janvier 2016 et remonter au 26e rang.

La meilleure athlète espoirs 2015, conjointement avec l'haltérophile Aymen Touaïri selon le sondage APS, n'a disputé aucune compétition officielle depuis deux mois, suite à un différend entre son père et la Fédération algérienne de tennis (FAT), synonyme de divorce entre les deux parties.

Le classement mondial juniors est toujours dominé par l'Hongroise Dalma Galfi, devant la Tchèque Marketa Vondrousova (2e) et la Britannique Katie Swan (3e).

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.