MAROC
09/01/2016 05h:20 CET

Le Zapping du Net #19 - Un million d'euros pour le projet d'église-mosquée-synagogue à Berlin

Le Zapping du Net #19 - Un million d'euros pour le projet d'église-mosquée-synagogue à Berlin
Le Zapping du Net #19 - Un million d'euros pour le projet d'église-mosquée-synagogue à Berlin

INTERNET - Un policier fait craquer les téléspectatrices sur 2M, Casablanca, ancien "paradis" pour transsexuels, un jeune Britannique en a marre de la bise à la française... Chaque semaine, on refait l'actu avec une sélection d'articles, de tweets et de vidéos qui ont fait le tour de la Toile. Bienvenue dans notre 19ème Zapping du Net.

La collecte de la semaine: Plus d'un million d'euros pour une église-mosquée-synagogue

Le projet n'est pas nouveau, mais il vient de remporter une petite victoire. L'idée de construire, à Berlin, un lieu de culte partagé par les fidèles chrétiens, musulmans et catholiques (baptisé "House of One") peut compter sur la générosité des internautes, qui ont déboursé un million d'euros pour la construction de l'édifice. Un joli geste rendu possible par l'opération de crowdfunding lancée en 2014. Mais pour que le bâtiment voie réellement le jour dans la capitale allemande, il faudra encore espérer... 42 millions d'euros. Patience.

Lu sur Konbini.com

Le beau-gosse de la semaine: Le policier de 2M

Son passage éclair dans l'édition amazighe du journal de 2M a fait craquer les téléspectactrices. Le policier au regard ténébreux, apparu dans un reportage sur les moyens de sécurité mis en place pour le réveillon à Casablanca, n'est pas passé inaperçu. En témoignent les nombreux commentaires enthousiastes sur les réseaux sociaux, agrémentés de petits "émojis", des coeurs plein les yeux.

Lu sur TelQuel.ma

L'appli de la semaine: Le traducteur de pleurs de bébé

Votre bébé pleure et vous ne savez pas pourquoi? Pas de panique, des chercheurs taïwanais ont mis au point une application capable de savoir si votre enfant crie parce qu'il a faim, qu'il est fatigué ou que sa couche est pleine. Baptisée "Baby cries translator", l'appli, pour l'instant disponible en anglais, japonais et chinois, serait fiable à 90% selon les chercheurs.

Le flash back de la semaine: Quand Casablanca était le "paradis" des transsexuels

Le saviez-vous? La capitale économique du royaume fut, un temps, réputée pour une autre sorte de business. Celui du docteur Georges Burou, gynécologue obstétricien radié de l'ordre des médecins français et qui pratiquait sans ciller avortements et opérations sur les transsexuels dans les années 60 et 70. Le mystérieux personnage avait débuté dans le changement de genre "par accident", parce qu'"une jolie femme" était venue le voir. "En réalité, c'était un homme, un ingénieur du son de Casablanca de 23 ans".

Lu sur Le Desk

Le tweet (cynique) de la semaine

La vidéo de la semaine: Un humoriste anglais en a marre de la bise à la française

"Quand je rencontre une fille, que dois-je faire: lui serrer la main? Lui faire une bise? Deux bises? Trois bises? Quatre bises? Cinq bises? Combien de f****** bises ?!". C'est le coup de gueule humoristique lancé par un jeune britannique qui vit à Paris. La vidéo de 3 minutes, qui fait le buzz sur la toile, a déjà été vue plus d'un million de fois en une semaine.

L'enquête (très sérieuse) de la semaine: L'usage du point dans les SMS

Une étude de l'université de Binghamton aux Etats-Unis s'est penchée sur le rôle du point dans les SMS. Selon les chercheurs qui ont fait le test sur 126 étudiants, un SMS qui se finit par un point serait perçu comme moins sincère qu'un SMS sans ponctuation à la fin.

Lu sur Les Inrocks.com

La polémique de la semaine: Deux Arabes priés de quitter un vol d'une compagnie grecque

Dimanche 3 janvier, deux passagers, un Arabe israélien et un Palestinien, ont été priés de descendre d'un avion en provenance d'Athènes et à destination d'Israël à bord de la compagnie Aegean Airlines. La raison? Des passagers israéliens auraient poussé la compagnie à contrôler l'identité des deux personnes "pour des mesures de sécurité". Bien que la police n'ait rien trouvé à redire, les tensions sont montées et les deux passagers ont finalement préféré débarquer de l'avion et prendre un vol le lendemain.

Lu sur Middleeastmonitor.com