TUNISIE
09/01/2016 05h:57 CET

Une musulmane portant un hijab éjectée du meeting de Donald Trump

REUTERS

INTERNATIONAL - Nouveau scandale pour le candidat à l'investiture républicaine. Une américaine de confession musulmane et portant un hijab a été éjectée manu militari d'un meeting de Doland Trump auquel elle assistait vendredi soir, rapporte CNN.

Rose Hamid, une hôtesse de l'air de 56 ans, s'est levée en signe de protestation -et "en silence" précisent nos confrères- au moment où le candidat à l'investiture républicaine soutenait que les réfugiés syriens étaient en réalité des combattants de Daech.

Autour d'elle, les gens se sont mis à scander "Trump ! Trump ! Trump !" en pointant Rose Hamid ainsi que l'homme qui l'accompagnait. La police en charge de la sécurité du meeting Donald Trump est donc intervenue pour les sortir, sous les hués et les invectives des partisans du milliardaire.

L'un d'eux m'a crié "vous avez une bombe", a confié Rose Hamid interrogée par CNN. De leur côté, les policiers ont expliqué avoir agi selon les ordres dans la mesure où les consignes de l'équipe de campagne étaient d'évacuer "toute personne qui perturbe le discours".

Rose Hamin s'est rendue à ce meeting dans une démarche pacifique, pour montrer aux partisans de Donald Trump comment sont les musulmans. "Je pensais que la plupart des supporteurs de Trump n'ont probablement jamais vu un musulman de leur vie, donc je voulais créer une rencontre", a-t-elle indiqué, vêtue d'un t-shirt "Salam, je viens en paix".

Aussi, l'hôtesse de l'air s'est également parée d'une étoile jaune avec l'inscription "musulman", rappelant le sort des juifs pendant la seconde guerre mondiale.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.