MAROC
08/01/2016 13h:30 CET | Actualisé 08/01/2016 13h:31 CET

Quand de jeunes artistes marocains chantent le passé

Quand de jeunes artistes marocains chantent le passé
Quand de jeunes artistes marocains chantent le passé

MUSIQUE - Oum, Fayçal Azizi ou plus récemment Amine AUB ont tous puisé dans le patrimoine musical marocain pour leurs nouveaux tubes. De la musique chaâbi aux succès des années 80, en passant par la musique andalouse, le HuffPost Maroc vous propose de revenir sur ces titres du passé qui ont été "dépoussiérés" par de jeunes artistes marocains.

Nabyla Maân - Lghzal Fatma

La chanteuse Nabyla Maân est connue pour son amour de la musique andalouse. En 2014, elle signe son grand retour avec la pièce de Malhoune "Fatma". Le titre produit par son époux le musicien Tarik Hilal est un mélange de musique andalouse et de jazz. La vidéo du morceau postée sur Youtube a fait plus de 3,9 millions de vues.

Oum - Ah Wah

Dans son nouvel album "Zarabi" sorti en septembre 2015, la chanteuse sahraouie Oum a réservé une belle surprise à ses fans. Elle reprend une chanson populaire des "houaryat" mais en mode jazz. Le clip de la reprise réalisé par Mehdi Elkindi et Hassan Ouazzani met en scène des femmes de la famille de la chanteuse, dont sa mère et sa grand-mère, habillées en caftans et prenant le thé dans une vielle maison traditionnelle marocaine.

Fayçal Azizi - Hak a Mama

La reprise de la chanson judéo-marocaine "Hak a Mama" par Fayçal Azizi est pour le moins surprenante. Le jeune chanteur a réussi l'exploit de faire de ce vieux titre de Zohra El Fassia le tube électro-pop de l'année 2015 au Maroc. Loin du Mellah de Sefrou où le morceau était joué durant les grandes occasions, "Hak a Mama" est désormais diffusé dans les radios et les boîtes de nuit marocaines. Le clip du titre a fait plus de 5 millions de vues sur Youtube.

Amine AUB & Masta Flow - Kan ya Ma Kan

"Kan ya ma kan" est l'un des classiques du chanteur Abdelwahab Doukkkali. En décembre 2015, Amine AUB et le rappeur Masta Flow ont réinterprété cette chanson dans une forme plus contemporaine mêlant rock et rap. Les deux artistes mélangent leurs deux univers pour "diffuser un message de paix et de tolérance".

Fnaïre - Lalla Mennana

En 2007, les rappeurs de Fnaïre avait repris une chanson populaire marrakchie à la sauce R&B. le titre "Lalla Mennana" avait eu beaucoup de succès et passait en boucle dans les radios marocaines. Cette comptine pour enfant a été transformée par le groupe en un hymne pour l'égalité homme-femme.

LIRE AUSSI:

Galerie photoCes parodies marocaines de chansons connues qui font le Buzz Voyez les images