MAROC
07/01/2016 05h:58 CET | Actualisé 07/01/2016 06h:20 CET

A Salé, un snack interdit aux femmes de s'asseoir, son proprio est interpellé par la police

DR

SEXISME - L’affaire a fait grand bruit et suscité une vague de réactions indignées. Dans la ville de Salé, un snack populaire a accroché à l’entrée de son commerce une affiche indiquant qu’'afin d'éviter toute situation inconfortable, les chaises sont uniquement réservées aux hommes et non aux femmes".

Repérée par Soufyane Fares, un militant des droits humains particulièrement actif, et postée sur les réseaux sociaux mardi 5 janvier au soir, l’affiche a soulevé un tollé. Au point que le gérant du snack a été interpellé mercredi par des policiers en civil et le Mokaddem du quartier (auxiliaire d’autorité), qui ont décidé de fermer son commerce.

Comble de l’ironie, comme nous le confie Soufyane Fares, le gérant ne disposait pas d’autorisation pour vendre ses Maakouda (Galettes de pomme de terre), ni pour installer une terrasse.

Des militants avaient appelé à un sit-in dimanche devant ce snack, mais suite à l’intervention des autorités, le sit-in a été annulé.

LIRE AUSSI:

Les propos sexistes et racistes du cheikh El Fizazi à l'encontre de Loubna Abidar