MAROC
07/01/2016 07h:39 CET | Actualisé 07/01/2016 07h:40 CET

Maroc: Le PPS propose une loi pour réviser les retraites des parlementaires

Le parti de Charafat Afilal présente une proposition de loi révisant les retraites des parlementaires
DR
Le parti de Charafat Afilal présente une proposition de loi révisant les retraites des parlementaires

PARLEMENT - Après le tollé provoqué par les déclarations de la ministre déléguée chargée de l'eau Charafat Afilal au sujet des retraites des parlementaires, son parti politique tente de "sauver les meubles". Le Parti progrès et socialisme (PPS) a, en effet, annoncé sa décision de présenter une proposition de loi visant la révision des pensions allouées aux parlementaires.

Le bureau politique du parti dirigé par Nabil Benabdellah s'est réuni lundi 4 janvier, et a demandé au groupe parlementaire le représentant au sein de la première chambre de présenter une proposition de loi supprimant la contribution de l'Etat dans le financement de ces allocations, selon Al Massae.

Invitée de l'émission "Daif Al Aoula" le 5 décembre dernier, Charafat Afilal avait déclaré que "le parlementaire ne touche que deux francs" après la fin de son mandat. Une indignation générale des internautes s'en est suivie. La ministre a même été plusieurs fois "trollée" sur le web.

Une pétition demandant l'annulation des retraites pour les parlementaires et les ministres, lancée par la chroniqueuse Mayssa Salama Naji, a récolté plus de 54.000 signatures en moins de deux semaines.

Galerie photoQuelques tweets... politiques Voyez les images

LIRE AUSSI:La "ministre à deux francs", égérie d'une agence de voyages et d'une marque de jus