MAGHREB
06/01/2016 14h:39 CET | Actualisé 07/01/2016 05h:10 CET

Tunisie: Voici la composition du nouveau gouvernement Essid!

Tunisian Prime Minister Habib Essid speaks with The Associated Press during an interview ahead of a two-day conference in Madrid on combating the type of terrorism targeting foreign tourists that has hit his country twice over the last year, Spain, Tuesday, Oct. 27, 2015. (AP Photo/Emilio Morenatti)
ASSOCIATED PRESS
Tunisian Prime Minister Habib Essid speaks with The Associated Press during an interview ahead of a two-day conference in Madrid on combating the type of terrorism targeting foreign tourists that has hit his country twice over the last year, Spain, Tuesday, Oct. 27, 2015. (AP Photo/Emilio Morenatti)

Le chef du gouvernement Habib Essid a annoncé mercredi la composition de sa nouvelle équipe ministérielle à travers un communiqué sur sa page Facebook.

رئيس الحكومة يقرر إجراء تحوير على تركيبة الحكومة

Posté par ‎الحـــبـــيــــب الصّــــــيد Habib Essid‎ sur mercredi 6 janvier 2016

Composée de 30 ministres, mais dépourvue de Secrétaires d'État, la nouvelle structure gouvernementale voit la création d'un ministère des Affaires Locales, indépendant de la tutelle du ministère de l'Intérieur comme c'était le cas dans le premier gouvernement Essid. Il en va de même du ministère de l'énergie et des mines qui est désormais détaché du ministère de l'Industrie.

11 nouveaux ministres font leur entrée au gouvernement.

Les départs les plus marquants sont ceux du ministre de l'Intérieur, Mohamed Najem Gharsalli remplacé par Hédi Mejdoub, qui était son Secrétaire d'État aux collectivités locales.

Autre départ marquant, celui du ministre des Affaires Étrangères Taieb Baccouche, remplacé par Khemais Jhinaoui, anciennement conseiller diplomatique au cabinet du président de la République Béji Caid Essebsi.

Le poste de ministre de la Justice, vacant depuis l'éviction de Mohamed Salah Ben Aissa le 20 octobre dernier, revient à Amor Mansour qui n'est autre que l'ancien président de chambre à la Cour de Cassation de Tunis et ancien gouverneur d'Ariana.

Voici la nouvelle composition du gouvernement Essid 2:

-Ministre de l'Intérieur: Hédi Mejdoub

-Ministre de la Justice: Amor Mansour

-Ministre de la Défense: Farhat Horchani

-Ministre des Affaires Étrangères: Khemaies Jhinaoui

-Ministre des Affaires Religieuses: Mohamed Khalil

-Ministre des Affaires Locales: Youssef Chahed

-Ministre des Affaires Sociales: Mahmoud Ben Romdhane

-Ministre du Commerce: Mohsen Hassan

-Ministre des Finances: Slim Chaker

-Ministre de l'Industrie: Zakaria Hamad

-Ministre du Transport: Anis Ghedira

-Ministre de l'Énergie et des Mines: Mongi Marzouk

-Ministre de la Culture: Sonia Mbarek

-Ministre de la Jeunesse et des Sports: Maher Ben Dhia

-Ministre de la Femme et de l'Enfance: Samira Meraï

-Ministre du Développement,de l'Investissement et de la Coopération Internationale: Yassine Brahim

-Ministre de l'Éducation: Néji Jalloul

-Ministre de l'Enseignement Supérieur: Chiheb Bouden

-Ministre du Domaine de l'État et des Affaires Foncières: Hatem El Euchi

-Ministre de l'Agriculture: Sâad Seddik

-Ministre de l’Environnement et du Développement durable: Nejib Derrouiche

-Ministre de l'Emploi et de la Formation Professionnelle: Zied Laadheri

-Ministre de la Santé: Said Aïdi

-Ministre de l'Équipement, de l'Habitat et de l'Aménagement du territoire: Mohamed Salah Arfaoui

-Ministre du Tourisme et de l'Artisanat: Selma Elloumi Rekik

-Ministère des Technologies de la communication et de l'Économie numérique: Nôomane Fehri

-Ministre en charge des relations avec les Instances Constitutionnelles, la société civile et les droits de l'homme: Kamel Jendoubi

-Ministre en charge de la fonction publique, de la bonne gouvernance et de la lutte contre la corruption: Kamel Ayadi

-Ministre en charge des relations avec l'Assemblée des Représentants du Peuple et porte parole du gouvernement: Khaled Chouket

-Secrétaire-Général du gouvernement: Ahmed Zarrouk

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.