MAROC
06/01/2016 13h:57 CET | Actualisé 06/01/2016 14h:57 CET

Voici à quoi ressemble la Ferrari de Hassan II bientôt mise aux enchères (PHOTOS)

Voici à quoi ressemble la Ferrari de Hassan II bientôt mise aux enchères (PHOTOS)
Artcurial
Voici à quoi ressemble la Ferrari de Hassan II bientôt mise aux enchères (PHOTOS)

AUTOMOBILE - On sait un peu plus sur la Ferrari ayant appartenu à Hassan II et qui sera mise aux enchères le 5 février, lors d'une vente organisée par la maison française Artcurial Motorcars à Paris.

La Ferrari 250 GT Cabriolet Pininfarina Série 2 de couleur bleue est sortie des ateliers le 7 juin 1960, indique la maison de vente aux enchères dans son catalogue. De teinte "blu sera (bleu nuit en italien, ndlr) MM16439" avec intérieur en cuir blanc, la voiture est prévue avec un hard-top (toit rigide) en inox et destinée à celui qui en a passé commande, le prince Moulay Abdallah, frère cadet du roi. (Photos en bas de l'article)

LIRE AUSSI:Sports, musique, voiture... Les hobbies de Hassan II

"Ce hard-top en inox est unique et correspond bien à une commande spéciale", indique Artcurial. Pour lui être livrée, la voiture est d'abord expédiée le 20 juin 1960 à la Franco-Britannic, importateur Ferrari à Levallois-Perret dans la région parisienne. Six jours plus tard, elle reçoit sa première immatriculation du corps diplomatique, 75 IT 27586.

En vedette lors de l'inauguration du karting de Rabat

Après avoir passé deux ans en France, la voiture est enfin envoyée au Maroc pour l'inauguration, en 1962, de la piste de karting de Rabat, à laquelle se rend Hassan II au volant du cabriolet. Un an plus tard, elle revient en France et change plusieurs fois de propriétaire avant d'arriver en 1983 dans les mains de Adrien Maeght, grand collectionneur français et amateur d'art.

"Ce Cabriolet possède tout ce qui fait d’une voiture une exception: l’histoire, limpide, la provenance, la légende de la marque, la noblesse de la mécanique et l’élégance du modèle avec une exclusivité d’accessoires", conclut la maison de ventes. La voiture est estimée entre 1,4 et 1,8 million d'euros.

De père en fils

Grand amateur de voitures, le roi disposait d'une collection d'une centaine d'autos. En 1993, Hassan II est même allé jusqu’à commander un exemplaire unique d’une voiture marocaine qu’il nomme la "Menara", une réplique de la Peugeot "Bebe" modèle 1913. Le roi Hassan II a transmis son amour pour les bolides à Mohammed VI, qui dispose lui aussi d'une importante collection de voitures de luxe, avec un faible pour les sportives.

Galerie photoLa Ferrari 250 GT Cabriolet (1962) ayant appartenu à Hassan II Voyez les images

LIRE AUSSI:La Bentley du trip des Rolling Stones au Maroc mise en vente aux enchères au Royaume-Uni (PHOTOS)