MAROC
04/01/2016 13h:31 CET | Actualisé 04/01/2016 13h:31 CET

La finale de "Ma thèse en 180 secondes" se jouera en septembre 2016 au Maroc

La finale de "Ma thèse en 180 secondes" se jouera en septembre 2016 à Rabat
DR
La finale de "Ma thèse en 180 secondes" se jouera en septembre 2016 à Rabat

CONCOURS - On en sait désormais plus sur le concours "Ma thèse en 180 secondes" dont la prochaine édition sera organisée au Maroc. Le Centre national pour la recherche scientifique et technique (CNRST) et l'Université Mohammed V de Rabat ont en effet annoncé lundi le lancement dans les douze universités publiques marocaines des inscriptions de ce fameux concours.

Le concept? Monter sur scène pour expliquer au public un sujet de thèse de doctorat, en le synthétisant et vulgarisant au maximum, avec pour seule aide un diaporama.

Ainsi, chaque université organisera son propre concours en mettant en compétition 24 de ses doctorants présélectionnés parmi la liste des inscrits. Chaque lauréat de chaque université participera ensuite à la finale nationale du concours, qui aura lieu le jeudi 26 mai prochain à Rabat.

LIRE AUSSI:Un Marocain arrive à la troisième place du concours "Ma thèse en 180 secondes" (VIDÉO)

Dernière étape: Les trois lauréats de la finale nationale prendront part à la finale internationale du concours qui va regrouper, le 29 septembre prochain à Rabat, vingt pays francophones. Les inscriptions se font via le site web de l'université d'appartenance du candidat.

Le concours est destiné aux doctorants de toutes disciplines confondues, sciences humaines et sociales, sciences de la santé, sciences et technologie et sciences de l'ingénieur.

L'édition 2015 de la finale internationale de ce concours, qui a eu lieu au grand amphithéâtre de la Sorbonne à Paris le 1er octobre dernier, avait connu la participation de trois finalistes marocains sur 16 doctorants originaires de 8 pays. Un Marocain doctorant à l’Université Sidi Mohamed Ben Abdellah de Fès s’était d'ailleurs hissé à la troisième place.

Galerie photoLes universités privées marocaines Voyez les images

LIRE AUSSI: