MAROC
04/01/2016 14h:20 CET | Actualisé 05/01/2016 07h:57 CET

Casablanca, ville connectée?

Agence urbaine de Casablanca

TECHNOLOGIE - Quelques jours après le lancement en grande pompe de son site internet, la ville de Casablanca poursuit sa conversion au 2.0.

"Casablanca Smart City", c’est le nom du programme lancé par la ville blanche en partenariat avec le Soft center (relevant de L’Agence nationale de réglementation des télécommunications), avec pour objectif de dématérialiser les procédures et les échanges entre les élus, les administrateurs et les citoyens.

LIRE AUSSI:Le portail de Casablanca n'est pas "clair", selon un sondage

Pour ce faire, une application vouée à cet objectif sera lancée dès janvier 2016 au profit de la Commune Urbaine de Casablanca. Dans un premier temps, l’application MajlisKOM offrira une solution de communication interactive aux 147 conseillers communaux et le Conseil de la Ville du Grand Casablanca, avec à la clé la possibilité pour les élus de partager des documents ou le calendrier des réunions...

Dans un deuxième temps, l’application sera déployée auprès des 200 arrondissements de la Ville du Grand Casablanca, avant de permettre aux citoyens d’échanger directement avec les élus.

A terme, l’objectif est d’aboutir à un modèle de gouvernance valide "conforme avec le futur schéma directeur de l'aménagement numérique de la Commune Urbaine de Casablanca", souligne Soft center dans un communiqué.

Galerie photoLes principaux chantiers d'Abdelaziz El Omari, le nouveau maire de Casablanca Voyez les images