ALGÉRIE
04/01/2016 11h:00 CET | Actualisé 04/01/2016 11h:12 CET

Bouteflika: nous devons consommer de ce que nous produisons comme richesse

Mohamed Kerrouche

Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika a appelé à l'adoption d'un mode de consommation "adapté à ce que nous produisons comme richesse" et à renoncer à l'économie basée sur les recettes des hydrocarbures dans un contexte de chute des cours de pétrole.

Dans un message lu en son nom lundi 4 janvier à Constantine par Mohamed Ali Boughazi, Conseiller à la Présidence de la République à l'occasion de l'ouverture des travaux de la 17ème Semaine nationale du Coran, le président Bouteflika a rappelé avoir "ordonné au gouvernement de dire la vérité au peuple sur la conjoncture actuelle, pour que nous adoptions tous un mode de consommation adapté à ce que nous produisons comme richesse et que nous renoncions à l'économie basée essentiellement sur les recettes des hydrocarbures en vue de passer à une économie diversifiée axée sur l'Agriculture, l'Industrie et les Services".

Sur les 11 premiers mois de 2015, la balance commerciale de l'Algérie a enregistré un déficit de 12,62 milliards de dollars, contre un excédent de 5,452 milliards sur la même période de 2014, reflétant l'important impact de la chute des prix du pétrole sur l'économie du pays.

"J'ai appelé le gouvernement à accompagner la société pour bannir et lutter contre toute forme de gaspillage et de dilapidation et à prendre les mesures nécessaires en vue de rationaliser les dépenses publiques", a-il ajouté.

Le président Bouteflika a rappelé que ces décisions avaient été prises sur fond de "crises économiques sévères qui ont impacté notre pays et influé sur nos réserves, nous poussant à revoir notre mode de consommation et la cadence de notre travail et de nos activités".

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.