MAROC
02/01/2016 08h:16 CET | Actualisé 02/01/2016 08h:16 CET

Nabila Bakkacha, la marocaine prise à tort pour la terroriste Hasna Ait Boulahcen, aurait reçu un chèque du Daily Mail

Fin d'un long cauchemar pour Nabila Bakkacha
DR
Fin d'un long cauchemar pour Nabila Bakkacha

TERRORISME - C'est la fin d'un long cauchemar pour Nabila Bakkacha. Au lendemain des attentats de Paris, qui ont fait 130 morts, cette Marocaine originaire de Beni Mellal a eu la surprise de découvrir sa photo en Une du portail britannique Daily Mail, qui la présentait comme Hasna Ait Boulahcen, la terroriste tuée lors de l'assaut de la police à Saint-Denis.

LIRE AUSSI:Assaut à Saint-Denis: une femme se fait exploser et trois interpellations

Alors que dans un premier temps, le journal anglais a publié un article pour s'excuser et assurer que la photo était erronée, il aurait approché, selon le quotidien Al Massae, Nabila Bakkacha, pour lui soumettre une compensation financière afin d'éviter le procès. Quatre millions de dirhams auraient ainsi été remis à la victime de 32 ans via son avocat. Ce dernier aurait refusé de lui remettre la somme. Toujours selon la même source, il aurait été arrêté par la police et poursuivi pour escroquerie et abus de confiance.

Lors d'une interview accordée au portail d'information Alyaoum24, Nabila Bakkacha avait assurée "être traumatisée", parce que tout le monde "pense qu'elle a participé aux attentats de Paris". Cette mère de trois enfants ayant vécu auparavant à Paris a estimé que "c'est une ancienne amie à elle qui aurait vendu les photos aux journalistes pour se venger d'elle".

Galerie photoSit-in de solidarité avec la France à Casablanca Voyez les images