ALGÉRIE
01/01/2016 03h:19 CET | Actualisé 01/01/2016 03h:19 CET

La dépouille de Hocine Ait Ahmed en route pour son village natal

HuffPost Algérie

C'est dans une ambiance lourde que la dépouille de Ait Ahmed a quitté le siège du Front des Forces Socialistes (FFS), le parti opposant qu'il a fondé en 1963.

Avant l'ultime départ pour son village natal Ath Ahmed dans la commune de Aït Yahia à Ain El Hammam, l'irréductible militant de la liberté et de la démocratie a eu droit à un ultime hommage. L'hymne national intégral a retentit dans la cour du siège du FFS suivi par la levée du drapeau.

Le cortège funèbre quitte alors le siège du FFS vers 7H30. Première étape de ce parcours la commune de Mohamed Belouizdad. Ce quartier, faut-il le rappeler, porte le nom de celui qui a été le premier responsable de l'Organisation secrète (OS) et auquel Aït Ahmed avait succédé en 1947.

Le cortège traverse lentement le quartier au milieux d'Algérois silencieux, sortis très tôt ce 1 janvier 2016, pour rendre un dernier hommage, au dernier des chefs historiques de leur révolution et du symbole des luttes démocratiques depuis l'indépendance.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.