ALGÉRIE
01/01/2016 09h:08 CET | Actualisé 01/01/2016 09h:09 CET

Enterrement de Aït Ahmed: des dizaines de milliers de personnes ont rendu l'ultime hommage au dernier père fondateur de la nation

Twitter

Le petit village de Ath Ahmed n'a pu contenir la foule nombreuse qui a afflué depuis le matin rendre un dernier hommage à son vaillant fils Hocine Aït Ahmed. Des dizaines de milliers de personnes ont rendu l'ultime hommage au dernier père fondateur de la nation

Arrivé au village après avoir traversé la ville de Tizi-Ouzou, le cortège funèbre était dans l'impossibilité de fendre la foule nombreuse qui patientait, pour certains, depuis la nuit dernière.

Le service d'ordre a très vite été débordé par les dizaines de milliers de personnes présentes sur place. Tous voulaient jeter un dernier regard sur cette dépouille qui trônait sous un chapiteau installé à l'entée du village.

L'ambulance de la Protection civile transportant le corps a parcouru la petite route menant à Aït-Ahmed aux cris en kabyle de "assa azeka, Dda Hocine yella yella" (Aujourd'hui et demain, Hocine restera vivant), ou en arabe "Djazaïr horra, dimoqratiya" (Algérie, libre et démocratique).

De nombreuses personnes tentaient de toucher le cercueil, enveloppé du drapeau national, alors que les agents de la Protection civile le retirait du véhicule pour l'inhumation.

La circulation a été interrompue sur un rayon d'une dizaine de km pour canaliser la foule. La famille a appelé les Algériens à rendre hommage à celui qui a été l'un des pionniers du mouvement national sans se déplacer jusqu'au village.

Des youyous stridents de femmes venues rendre un dernier hommage à Da l'Hocine fusaient au passage du cortège funèbre qui s'était ébranlé tôt vendredi du du siège du FFS à Alger où le corps était exposé depuis la veille pour permettre aux citoyens et autres personnalités d'y se recueillir.

De nombreux citoyens sont sortis très tôt ce vendredi matin à Alger pour saluer le passage de cet homme d'exception. Un silence religieux avait accompagné le passage du cortège funèbre.

LIRE AUSSI: Ferveur et émotion au siège du FFS: "Si l'Hocine, nous sommes toujours des opposants" (PHOTOS/VIDÉOS)

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.