ALGÉRIE
31/12/2015 09h:41 CET | Actualisé 31/12/2015 09h:42 CET

Mise en service de la nouvelle aérogare Rabah-Bitat

APS

La nouvelle aérogare Rabah-Bitat de la wilaya de Annaba a été officiellement mise en service ce jeudi 31 décembre au cours d'une cérémonie présidée par le ministre des Transports, Boudjemaâ Talai.

Les premiers passagers traités dans cette nouvelle infrastructure, au nombre de 123, ont pris place à bord d'un Boeing 737-800 de la compagnie nationale Air Algérie qui a décollé à destination de Marseille (France).

M. Talai s'est félicité de ce nouvel acquis, réalisé, selon lui, "en un temps record (4 mois) après plusieurs arrêts de chantier. Cet achèvement démontre, a-t-il souligné, "les capacités des entreprises nationales à relever le double défi de la qualité des travaux et du délai".

Le ministre a inspecté les différentes ailes de l'aérogare qui représente, a-t-il indiqué, une "valeur ajoutée pour le secteur des transports dans la wilaya d'Annaba". Il a notamment visité les structures administratives et techniques de l'aérogare comme les guichets d'enregistrement, les espaces d'accomplissement des formalités de douanes et de police et le traitement des bagages.

Avec la mise en service de la nouvelle aérogare Rabah-Bitat, la wilaya voit ses capacités de traitement en terme de transport aérien passer de 250.000 à 700.000 passagers/an. De plus, il est encore possible d'ouvrir de nouvelles lignes domestiques et internationales lorsque les circonstances l'exigeront, a fait savoir M. Talai.

Lancé en 2006, le chantier de réalisation de cette infrastructure avait connu plusieurs arrêts dus à des considérations techniques. Un investissement public de 1,5 milliard de dinars a été consenti pour sa construction et son équipement.

Le ministre des Transports par ailleurs souligné, au terme de sa visite à Annaba, que les entreprises nationales stratégiques, dont la compagnie Air Algérie, "ne peuvent être, en aucun cas, concernées par la privatisation''.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.