MAROC
29/12/2015 06h:00 CET | Actualisé 29/12/2015 06h:00 CET

Attentats de Paris: La mère du kamikaze Bilal Hadfi veut que son fils soit enterré au Maroc

Bilal Hadfi (20 ans), l'un des kamikazes de l'attentat du 13 novembre à Paris
DR
Bilal Hadfi (20 ans), l'un des kamikazes de l'attentat du 13 novembre à Paris

ATTENTATS - La mère du terroriste Bilal Hadfi qui s’est fait exploser le 13 novembre à proximité du stade de France, demande le rapatriement de la dépouille de son fils au Maroc. "Je demande à dieu de nous aider pour qu’on puisse enterrer dignement mon fils ", a déclaré Fatima Hadfi, la gorge serrée, dans une intervention sur la chaîne de télévision belgo-marocaine Maghreb tv.

"Ce sont des enfants qui ont été manipulés. Ils ont été pris dans un terrible engrenage. Maintenant, on doit accepter ce qui s’est passé et continuer à vivre avec l’idée de ne plus les revoir", poursuit-elle.

La dépouille de Bilal Hadfi est toujours à Paris, selon sa mère. "Nous avons fait le nécessaire avec le consulat marocain, avec les autorités françaises, avec les pompes funèbre, avec les banques... Mais nous n’avons pas pu la récupérer", confie-t-elle au journaliste Mohamed Tijjini.

Questionnée sur le parcours de son fils, la mère affirme qu’il était harcelé durant toute sa scolarité du fait de ses origines. "Il n’a jamais réussi à trouver du travail. Il était contrôlé par la police systématiquement. Personne ne lui a jamais tendu la main".

La mère dit se sentir aujourd’hui coupable de la dérive de son fils : "Je ne vis plus, je survis. Je m’en veux de ne rien avoir vu" se désole-t-elle, tout en affirmant que "tout est fait par les terroristes pour que les parents ne remarquent rien".

Galerie photoCes hommages Paris vous redonneront foi en l'humanité Voyez les images