MAROC
28/12/2015 14h:37 CET | Actualisé 28/12/2015 14h:38 CET

La polémique "Jouj frank" a désormais sa chanson

BAD BUZZ - La fin du lynchage de Charafat Afilal sur les réseaux sociaux n'est pas encore à l'ordre du jour. Depuis ses propos sur la retraite des parlementaires , qui ont suscité de vives réactions, la ministre déléguée chargée de l'Eau fait l'objet de plusieurs détournements humoristiques.

Dernier en date: une chanson intitulée "Jouj frank", mise en ligne sur Youtube le 26 décembre par un internaute. "Avec jouj frank, ma vie changerait", ironise le musicien en jouant sur un ouatar, instrument à cordes rendu célèbre par le chanteur Mohamed Rouicha.

Si les caricatures plus ou moins drôles se multiplient sur le web au sujet de Charafat Afilal, d'autres initiatives plus sérieuses ont été lancées au lendemain des déclarations de la ministre PPS.

Sur ipetitions.com, quelque 43.000 internautes ont signé une pétition diffusée sur les réseaux sociaux dans laquelle ils appellent à annuler la retraite des parlementaires et des ministres. Dans leur requête, adressée au roi Mohammed VI, des internautes menacent de boycotter les prochaines élections législatives, si les retraites des parlementaires et des ministres ne sont pas annulées.

LIRE AUSSI : Charafat Afilal, "ministre à deux francs" pour les internautes