MAROC
28/12/2015 14h:21 CET | Actualisé 28/12/2015 14h:28 CET

Maroc: Les habitants de Beni Makada à Tanger s'essaient au tri sélectif des déchets

Les habitants de Beni Makada à Tanger s'essaient au tri sélectif des déchets
Tanja24
Les habitants de Beni Makada à Tanger s'essaient au tri sélectif des déchets

ENVIRONNEMENT - Tanger va-t-elle devenir la ville la plus écolo du royaume? L'entreprise espagnole Althenia Sando, en charge de la collecte des déchets ménagers dans la région ouest de la ville du détroit, vient de lancer une première expérience de tri sélectif des déchets en mettant à disposition des citoyens du Complexe Hassani, dans le quartier Beni Makada, des bennes de différentes couleurs, selon le site d'information local Tanja24.

En plus des classiques bennes dédiées aux déchets organiques, trois poubelles d'une capacité de 770 litres consacrées à la collecte du papier (vert), du pain (jaune) et du verre (bleu) ont été installées dans trois points du complexe de logements, apprend-t-on auprès de la même source.

LIRE AUSSI:Les coins où sortir à Tanger

"La réussite de cette initiative pilote encouragera les élus de la commune à transposer ce modèle de collecte de déchets à d'autres quartiers de la ville de Tanger", a annoncé un responsable de la préfecture de Beni Makada lors de l'inauguration de cette opération, qui a appelé les habitants à adhérer à cette solution écologique.

Ce n'est pas la première fois que le quartier Beni Makada à Tanger se distingue par des initiatives en faveur de l'environnement. Le 24 septembre dernier, à l'occasion d'Aid al-Adha, les jeunes du quartier s'étaient engagés à nettoyer les rues et à décorer les bâtiments pour célébrer la fête du sacrifice. Des tables avaient même été installées en dehors des immeubles afin de permettre aux habitants de se rassembler et de partager les repas de fête. Une vidéo montrant cette initiative a été visionnée près de 400.000 fois sur Youtube.

Outre les initiatives citoyennes, Mohammed VI et François Hollande avaient signé ''l'Appel de Tanger", une déclaration conjointe "pour une action solidaire et forte en faveur du climat". Il s'agit de "permettre au Maroc d’être exemplaire et à la France d’être performante", avait résumé François Hollande.

En avril 2014, les autorités de Casablanca avaient lancé à titre expérimental un centre de tri et de recyclage à Sidi Bernoussi, l’un des quartiers les plus industriels de la Ville blanche. Le ministère chargé de l’Environnement et l'Initiative nationale du développement humain (INDH) avaient indiqué travailler à la généralisation de cette opération à l’ensemble du Maroc.

Galerie photoLes célébrités tombées sous le charme de Tanger Voyez les images