MAROC
27/12/2015 15h:18 CET | Actualisé 07/01/2016 13h:14 CET

Maroc: Une année charnière pour l'industrie touristique

Radiant café.
brushyourteeth/Flickr
Radiant café.

TOURISME - L'Office national marocain du tourisme (ONMT) tiendra, mardi prochain à Rabat, son Conseil d'Administration avec à l'ordre du jour son plan d'action 2016, une année charnière pour l'industrie touristique nationale.

Et pour cause, dans un contexte marqué par de fortes perturbations et une frilosité constante des marchés, dus aux différents évènements qu'on connu les marchés émetteurs (principalement la France et la Belgique), l'ONMT défendra son bilan 2015, ayant enregistrée une stabilisation des performances à -0,2% pour les arrivées internationales, indique un communiqué de l’organisme dirigé par Abderrafie Zouiten

Un double enjeu

Ce Conseil, qui sera présidé par le ministre du Tourisme, Lahcen Haddad, devra statuer sur les orientations stratégiques et les plans d'actions tactiques qu'il conviendra de mener durant l'année 2016. L’enjeu est double: il s’agit de préserver les parts de marché de la destination Maroc, et de récupérer des parts de marchés dans les relais de croissance, tels que la Russie, la Pologne et la Scandinavie.

Un intérêt particulier sera accordé au marché allemand et britannique, qui ont démontré une bonne capacité de résilience en 2015 vis-à-vis de la destination Maroc, avec des taux de croissance respectivement de 8% et 6%.

Deux scénarii

Pour l'année 2016, le Conseil devra statuer sur deux scénarii que présentera l'ONMT, indique le communiqué, précisant qu'il s'agit de la stratégie de maintien à 600 millions de dirhams pour un taux de croissance des arrivées prévisionnel de 1,4% ou la Stratégie de rupture à 805 millions de dirhams pour un taux de croissance des arrivées prévisionnel de 3%.

Le Conseil d'administration de l'ONMT devra statuer sur la proposition d'ouverture de nouvelles représentations à l'international, notamment en Turquie qui compte pas moins de 13 millions de voyageurs à l'étranger, avec un taux de croissance annuel moyen de 5,8%, et qui est relié au Maroc par 17 vols hebdomadaires.

Le volet de l'organisation et des ressources humaines de l'ONMT sera également à l'ordre du jour afin de statuer sur l'évolution des effectifs et les besoins prévisionnels pour accompagner la stratégie de l'Office.

LIRE AUSSI: Marrakech: La place Jemaa el Fna en tête du Top 25 des plus beaux monuments d'Afrique selon le site TripAdvisor