ALGÉRIE
25/12/2015 11h:05 CET | Actualisé 25/12/2015 11h:07 CET

Nigeria: Des "dizaines de morts", après l'explosion d'un complexe gazier

Twitter/Africa live

Une forte explosion s'est produite jeudi dans un complexe gazier du sud-est du Nigeria, rasant les bâtiments alentour et provoquant la mort d'«au moins deux personnes», selon le porte-parole de la police de l'Etat Anambra, Ali Okechukwu.

D'autres sources font état de plus de 100 morts. La catastrophe, qui s'est produite jeudi à 13 heures (heure locale et française) à Nnewi, une ville majoritairement chrétienne du sud-est du pays, n'a été annoncée que ce vendredi par la police nigériane.

Le chef de l'Etat nigérian, Muhammadu Buhari a évoqué, pour sa part "des dizaines de morts". Dans un communiqué, le président Buhari dit être "profondément secoué et choqué par de telles pertes en vies humaines dans un unique accident industriel".

L'explosion s'est produite jeudi aux alentours de midi à Nnewi, sur un site de production de gaz liquide d'InterCorp Oil Limited, filiale du conglomérat nigérian Chicason Group. Un incendie s'y est déclaré, puis s'est étendu aux bâtiments voisins, plongeant Nnewi dans un nuage de fumée noire.

Selon des médias français, c'est un camion-citerne contenant du gaz qui a explosé, alors qu'il déchargeait sa cargaison. De nombreux habitants étaient sur place, venues recharger leurs bonbonnes de gaz pour les fêtes de Noël « Cela a explosé comme une bombe, et toute l’installation est partie en fumée», raconte un témoin. Selon lui, le feu a fait rage plusieurs heures avant que les pompiers ne parviennent à l’éteindre.

Un autre témoin a confié à la BBC qu'il avait vu des corps de clients et d'employés de l'usine tellement calcinés qu'il était impossible de les identifier. L'explosion a été si forte, selon lui, qu'elle a également endommagé les habitations environnantes.

Le Nigeria est le premier producteur de pétrole d'Afrique.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.