MAGHREB
22/12/2015 04h:39 CET

Le siège d'avion du futur avec vue panoramique sur le ciel

WINDSPEED

VOYAGE - L'expression "avoir la tête dans les nuages" pourrait bientôt prendre tout son sens. La société d'ingénierie en aéronautique, Windspeed Technologies, travaille sur un concept pour révolutionner les trajets en avion.

Les ingénieurs de l'entreprise américaine développent effectivement un dôme vitré qui pourrait être installé au plafond d'un appareil. Le passager aurait ainsi la possibilité de profiter d'une vue panoramique (et spectaculaire) du ciel. Baptisée "SkyDeck", cette invention, qui fait penser aux fenêtres d'un avion de chasse, a été conçue pour "se débarrasser de l'ennui lors des vols long-courrier", déclare l'instigateur du projet au site américain Mashable.

Deux options d'utilisation seront proposées aux compagnies aériennes qui souhaitent l'acquérir, explique le Huffington Post américain. Dans la vidéo ci-dessus qui présente le premier dispositif, le "SkyDeck" est remonté au sommet de l'avion grâce à un ascenseur de verre. Le voyageur a également à sa disposition un écran avec une carte de la Terre et une manette pour lui permettre de pivoter à 360 degrés.

via GIPHY


La seconde option du "SkyDeck", à découvrir ci-dessous, offre la même expérience aux passagers, sauf qu'ils doivent prendre des escaliers pour accéder aux sièges. En fonction du type d'avion sur lequel le dispositif sera installé, le coût de ce dôme avec vue panoramique pourrait varier entre 8 et 25 millions de dollars (soit environ 7 à 23 millions d'euros), selon Mashable.


Pour le moment, Windspeed Technologies est à la recherche d'investisseurs pour son projet, confie Bruce Stewart, le directeur de l’ingénierie. Une période de 12 à 18 mois sera ensuite nécessaire pour réaliser des tests sur des appareils grandeur nature.

Il faudra donc encore attendre pour voyager au plus près des nuages... et bouder le catalogue de films disponible à bord des avions.

Galerie photo Le "SkyDeck" Voyez les images

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.