MAGHREB
21/12/2015 12h:31 CET

Tunisie: Libération des trois artistes emprisonnés pour consommation de drogue

Fotopedia

Fakhri El-Ghezal, Atef Maatallah et Ala Eddine Slim ont été relaxés par la Cour d'appel après avoir été condamnés le 8 décembre dernier pour consommation de stupéfiants.

Les trois artistes inculpés avaient été condamnés à la peine minimale d'un an d'emprisonnement et 1000 dinars tunisiens d'amende.

Contacté par le HuffPost Tunisie, l'avocat Ghazi Mrabet explique que la Cour d'appel "a simplement appliqué les textes de lois. La perquisition qui s'est déroulée dans l'un des domiciles des interpellés, s'est faite pour "soupçon d'appartenance à un groupe terroriste" et non pas pour consommation de stupéfiants".

Cependant pour Ghazi Mrabet, rien n'est encore gagné, "il faut maintenir la pression pour la réforme de la loi 52."

La loi 52-1992 fait plusieurs victimes chaque année en Tunisie. Elle dispose que "sera puni de l'emprisonnement d'un à cinq ans et d'une amende de mille à trois milles dinars, tout consommateur ou détenteur à usage de consommation personnelle de plantes ou de matières stupéfiantes...".

LIRE AUSSI:Tunisie: Trois artistes en prison pour consommation de drogue

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.